Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • « Le projet de loi “Elan” manque d’éléments structurants » – Jacques Debouverie, consultant

[Entretien] Urbanisme

« Le projet de loi “Elan” manque d’éléments structurants » – Jacques Debouverie, consultant

Publié le 05/04/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

jacques debouverie
F. Calcavechia / La Gazette
Face à un code de l’urbanisme devenu indigeste, le consultant Jacques Debouverie prône une action vigoureuse des pouvoirs publics en matière d’action foncière et un véritable transfert de la compétence « habitat » aux intercos. Des sujets à peine effleurés par le projet de loi pour l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique (Elan).

Consultant, formateur, Jacques Debouverie a vu, au fil d’années de pratique dans le champ des stratégies foncières, de la planification urbaine et du développement territorial, le code de l’urbanisme grossir à en devenir totalement indigeste. Dans son ouvrage « Copartager la ville : foncier, logement, activités, quelles stratégies ? » (éd. Futurbain, 2017), il revient sur les dysfonctionnements qui affectent ces différents volets et prône une action vigoureuse des pouvoirs publics en matière d’action foncière, ainsi qu’un véritable transfert de la compétence « habitat » aux intercommunalités. Des sujets à peine effleurés par le projet de loi pour l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique (Elan).

Vous commencez votre ouvrage par une première partie intitulée « Réfréner la rente foncière ». Les collectivités jouent-elles leur rôle sur ce sujet ?

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« Le projet de loi “Elan” manque d’éléments structurants » – Jacques Debouverie, consultant

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X