Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[OPINION] SERVICE MILITAIRE VOLONTAIRE

Osez le service militaire volontaire pour les jeunes de vos territoires !

Publié le 03/04/2018 • Par Auteur associé • dans : Actu prévention sécurité, France, Opinions

Seminar, Classroom, Adult.
Adobestock
Dans une France où l’on estime qu’environ 1,3 million de jeunes Français sont chez eux sans activité (invisibles de la nation), où chaque année 130 000 jeunes sortent du système scolaire sans aucune qualification, considérés comme « décrocheurs », une riche initiative issue de l’outre-mer donne le sentiment que tout n’est pas perdu.
Colonel François Xavier

Colonel François Xavier

chef d'état major du SMV

Dans une France où l’on estime qu’environ 1,3 million de jeunes Français sont chez eux sans activité (invisibles de la nation), où chaque année 130 000 jeunes sortent du système scolaire sans aucune qualification, considérés comme « décrocheurs », une riche initiative issue de l’outre-mer donne le sentiment que tout n’est pas perdu.

Dispositif militaire

Si vous parlez aux élus des DOM-TOM du service militaire adapté (SMA), ils vous diront leur chance de disposer de ce dispositif militaire pour aider leur jeunesse en difficulté. En 2015, le président François Hollande a décidé d’expérimenter un modèle sensiblement analogue en métropole : le service militaire volontaire (SMV). Après bientôt trois années d’expérience, le gouvernement va pérenniser ce dispositif qui mérite d’être connu.

Le SMV possède en son sein tout ce qui permet à un jeune en perte de repères de s’inscrire dans une spirale dynamique et de retrouver confiance. Au-delà de sa propre insertion, il découvre les vertus de la citoyenneté, il évite l’exclusion et ses dérives. Les résultats sur les deux premières promotions sont éloquents : moins de 16 % des jeunes quittent le dispositif avant la fin du cursus et plus de 71 % de ceux qui vont au bout ont un emploi. Alors, pourquoi de tels résultats ? D’abord, parce que les militaires ont décidé de mettre en place un accompagnement personnalisé (un cadre pour quatre volontaires) pour les aider à prendre un nouveau départ.

La pédagogie employée est un mélange dosé de fermeté et de bienveillance. Les jeunes ont besoin qu’on leur fixe un cadre d’évolution avec des règles à ne pas transgresser. L’encadrement du SMV les prépare à surmonter les difficultés de la vie (la pratique du sport aide à se surpasser, les sorties sur le terrain rendent plus endurant), il les sensibilise aux qualités attendues par les futurs employeurs (ponctualité, respect de la hiérarchie, travail en équipe). Au fil des mois, leur savoir-être devient prégnant et ils sont plus employables.

Parcours pédagogique

Parallèlement, un parcours pédagogique a été conçu pour lutter contre les freins périphériques à l’emploi. Des modules tels que le permis de conduire responsabilise les volontaires et accroît leur autonomie, l’apprentissage des gestes qui sauvent et les missions citoyennes développent leur esprit de citoyenneté, les cours de remise à niveau scolaire les obligent à se remettre en question et à se réapproprier les bases en français et en mathématiques. Un module de formation professionnelle de deux à quatre mois est délivré en centre civil, et des stages en entreprise viennent au final accroître l’employabilité et le savoir-faire. Le cursus ne dépasse pas un an et se réalise en internat. On y apprend le vivre-ensemble, à se supporter, à partager, à s’apprécier. On se construit loin de sa famille et de son milieu ambiant. Et ça marche !

Pour vivre en société, il faut se structurer. Pour intégrer le SMV, il faut être volontaire. Aucune exigence de diplôme n’est demandée, la formation est totalement gratuite et, mieux encore, les bénéficiaires reçoivent une solde mensuelle de 315 euros. Trop de jeunes perdent espoir, le SMV leur tend la main, aidez-les à la saisir !

Pour de plus amples renseignements : 01.79.86.49.91, www.defense.gouv.fr/smv

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Osez le service militaire volontaire pour les jeunes de vos territoires !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X