Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commande publique

Dématérialisation : les acteurs publics sous pression face à l’échéance

Publié le 20/03/2018 • Par Christine Berkovicius • dans : Dossiers d'actualité, France

chica_stress Une
Skeyndor CCO - Flickr
Administrations et entreprises abordent l’échéance de la dématérialisation complète en ordre dispersé, d’où le risque d’une France à deux vitesses en octobre prochain.
EN PARTENARIAT AVEC sponsor du dossier Dématérialisation : les acteurs publics sous pression face à l’échéance

La commande publique 3.0 deviendra une réalité partout et pour tous les acheteurs, quelle que soit leur taille, d’ici six mois. Une échéance capitale, connue depuis longtemps, inscrite dans le décret du 25 mars 2016… mais pas pour autant parfaitement anticipée. « Je n’y crois pas, on est en retard, tranche Jérôme Michon, professeur en droit des marchés publics et privés à l’École spéciale des travaux publics. Et pourtant, cela fait près de vingt ans que nous nous préparons ; techniquement et juridiquement, il n’y a aucun problème. »

Au sommet de l’État, on assure que l’on tiendra les échéances. « Il subsiste encore des irritants, des difficultés, mais on pourra appliquer le droit à partir du 1er octobre », estime Alexis Boudard, directeur du programme de développement concerté de l’administration numérique territoriale (DCANT). Même tonalité du côté de la direction des affaires juridiques (DAJ) à Bercy. « Nous ne sommes pas inquiets », confie sa directrice, Laure ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Acheteurs publics : prendre en main la nouvelle réglementation

Sommaire du dossier

  1. Dématérialisation : ce que vous devez faire avant le 1er octobre 2018
  2. Commande publique : une mutation culturelle et économique pour acheter plus efficace
  3. Dématérialisation : les acteurs publics sous pression face à l’échéance
  4. Achat public : des règles assouplies pour une créativité accrue
  5. Achat public : une professionnalisation à petits pas
  6. Dématérialisation : il faut enclencher la vitesse supérieure
  7. Marchés publics et concessions : de nouvelles obligations pour les plateformes de dématérialisation
  8. Témoignages : pour l’achat public, à chaque structure sa solution
  9. « Le nouvel enjeu de la commande publique : la dématérialisation »
  10. « Pour l’acheteur comme pour l’entreprise, la crainte du changement reste un frein »
  11. Achat public : les collectivités à la recherche de la bonne formule
  12. Les 5 mesures phares de la simplification des marchés publics
  13. Marchés publics et innovation : une équation impossible ?
  14. Portrait robot du nouvel acheteur public : regards croisés
  15. Modernisation de l’achat public : les intercos encore loin du compte !
  16. L’acheteur public, de bon gestionnaire à manager 2.0 ?
  17. « Laissons Molière à la littérature et au théâtre ! »
  18. Plaidoyer pour un code des marchés publics idéal
  19. Dématérialisation : une étape incontournable pour les acheteurs publics
  20. La commande publique sur tous les fronts…. pas si simple pour les acheteurs !
  21. Marchés publics simplifiés (MPS) : Poitiers, la ville record !
  22. Dématérialisation : la montée en compétence des acheteurs
  23. Simplification des marchés publics : de bonnes intentions à confirmer pour les associations
  24. CGPME, Capeb, FFB… : Oui au MPS, non au Dume
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Dématérialisation : les acteurs publics sous pression face à l’échéance

Votre e-mail ne sera pas publié

ratonus

21/03/2018 08h58

Déjà, s’il y avait une seule plateforme nationale ou au pire des plateformes régionales et de plus gratuites, cela inciterait les collectivités à dématérialiser les procédures.
Ensuite, lorsque vous êtes dans une zone où les connexions internet ne sont pas performantes, il est compliqué de récupérer les données. Et oui, ça existe encore!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X