[édito] Défaillance

L’eau, au doigt mouillé, jusqu’au coude !

Par • Club : Club Techni.Cités

AdobeStock

Mais pourquoi la gestion d’un bien aussi vital que l’eau fait-elle, depuis plusieurs années, l’objet de tant d’improvisation ? Pourquoi, alors que le changement climatique met sous stress cette ressource, sommes-nous à ce point incapables de planifier son usage et son entretien, de manière durable et responsable ?

Mais pourquoi la gestion d’un bien aussi vital que l’eau fait-elle, depuis plusieurs années, l’objet de tant d’improvisation ? Pourquoi, alors que le changement climatique met sous stress cette ressource, sommes-nous à ce point incapables de planifier son usage et son entretien, de façon durable et responsable ? Pourquoi piloter au doigt mouillé quand nous connaissons si bien le cycle de l’eau et que nous pourrions mettre en œuvre des politiques globales, raisonnées et justement financées ?

Certaines de nos défaillances apparaissent comme une triste évidence. Ainsi de notre incapacité à entretenir l’infrastructure : au rythme actuel, nous savons que le renouvellement des réseaux d’eaux (potable et assainissement), dont une partie est déjà obsolète, demandera près de 200 ans !

Inenvisageable, personne ne le conteste. Pourtant, rien n’est fait pour corriger la situation. A l’instar du réseau ferroviaire ou, pour rester dans le secteur aquatique, du parc de piscines publiques, nous préférons le court terme (colmater les brèches à moindre coût) au long terme (entretenir pour préparer l’avenir).

L’Etat se déresponsabilise

La Gemapi (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) relève, elle, d’un autre registre. Ce big bang majeur est apparu par amendement, un beau jour de 2013, au projet de loi qui deviendra la loi « Maptam ». Depuis, aucune protestation des collectivités, ou des experts, n’aura eu raison de la détermination de l’Etat à se déresponsabiliser, non pas tant de la gestion des milieux aquatiques que des dizaines de kilomètres de digues et du risque qu’elles représentent.

Résultat, après un premier report de deux ans : des incertitudes sans fin sur les conditions de prise en charge (digues orphelines, responsabilité…), une loi adoptée en urgence, le 30 décembre 2017, afin de fluidifier une compétence pourtant effective deux jours plus tard, un rapport attendu en juin qui, avec un peu de chance, éclairera pour la première fois la charge réellement transférée, une taxe dont pas grand monde ne veut, etc. N’en jetez plus, ça déborde !

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Mobilité – Plastique – Déchets verts – Hydrogène… toute l’actu de la semaine

    Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 18 au 24 septembre 2018 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports... ...

  • Circuit court : repenser ses marchés publics

    Les circuits courts font leur entrée dans la restauration collective, une démarche renforcée avec le projet de loi Agriculture et alimentation en cours d’examen. Pour franchir le pas, il est nécessaire d’anticiper en développant son sourcing et en allotissant ...

  • Le stationnement réglé à la (demi) heure bleue

    Pour fluidifier le trafic en centre-ville, la commune de Saint-Amand-Montrond a équipé certaines places de stationnement de capteurs de présence. Elles se repèrent facilement à leur marquage au sol de couleur bleue. ...

  • Projet de loi Elan : les six points clés à retenir

    Contre toute attente, et alors que les points de désaccord étaient nombreux entre députés et sénateurs, le projet de loi Elan a fait l'objet d'un accord en commission mixte paritaire, le 19 septembre. Le texte devrait être adopté définitivement par les deux ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X