Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

«L’ENA moderne doit représenter l’Etat moderne»

Publié le 26/03/2009 • Par Raphaël Richard • dans : France

Jean-Christophe Baudoin, président de l’Association des administrateurs territoriaux français (AATF), réagit à la présentation le 25 mars de la réforme de l’ENA.

Que vous inspirent les mesures de réforme de l’Ecole nationale d’administration (Ena) ?
Il est un peu tôt pour se prononcer car les deux mesures phares du projet – la suppression du classement et la création d’une classe préparatoire – ne sont pas encore connues dans le détail. Cette réforme doit traduire la réforme de l’Etat et des changements de conception de l’action publique. L’ENA moderne doit représenter l’Etat moderne.

Que pensez-vous de la suppression du classement de sortie ?
Ce changement ne pourra qu’améliorer la compréhension entre l’Ena et l’Institut national des études territoriales (Inet). A l’Inet, les parcours sont totalement contractualisés et les élèves doivent convaincre les employeurs. La manière dont se déroule le recrutement est fondamentale, et même si le futur système de l’Ena n’est pas encore clair, il y aura toujours une évaluation qui distinguera les meilleurs. A l’ENA, l’objectif est d’avoir le plus de points pour être dans «la botte» et travailler à Paris. Les élèves sont «affectés» cela montre bien qu’il n’y a pas de recherche d’emploi.

Les postes proposés par la territoriale ne sont donc pas valorisée par ce classement ?
Ce classement crée un système de valeur qui donne une prééminence aux administrations centrales. Eric Woerth et André Santini ont présenté cette réforme à Paris et non à Strasbourg (où est situé l’Ena NDLR), c’est un symbole fort. Il faudrait avoir une plus grande préoccupation des territoires : ce sont les sous-préfets qui sont sur le terrain pour régler les problèmes et ces postes ne sont pas occupés par les mieux classés.
Après la création en 2006 du module «territoires» commun à l’Ena et l’Inet, il faudrait aller plus loin dans le rapprochement des formations en créant des liens aussi avec l’Ecole nationale de santé publique de Rennes.

Pour aller plus loin
Consultez notre article du 25 mars «L’Ena perd son classement et voit sa formation professionalisée»
Consultez l’article et les interviews vidéos du directeur de l’ENA, Bernard Boucaul, d’Eric Woerth et d’Hugo Gilardi, délégué des élèves de l’ENA sur le site emploipublic.fr

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

«L’ENA moderne doit représenter l’Etat moderne»

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X