Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Equipements sportifs

Les centres aquatiques prennent l’eau

Publié le 09/03/2018 • Par David Picot • dans : A la une, France

Nageuse en piscine
AdobeStock
Les équipements aquatiques pèsent très lourd sur les budgets des collectivités locales propriétaires. La Cour des comptes appelle à davantage de maîtrise des coûts d’exploitation.

Cet article fait partie du dossier

Equipements sportifs : une nécessaire cure de jouvence

« Un vrai crève-cœur… » Adjoint au maire chargé des sports à Bain-de-Bretagne (7 500 hab., Ille-et-Vilaine), André Tournedouet ne se remet pas de ce dernier tour de clé dans la serrure de la piscine municipale, la seule de l’ex-communauté de communes de Moyenne Vilaine et Semnon (16 communes, 28 000 hab) (Elle a fusionné au 1er  janvier 2017 avec celle du pays de Grand-Fougeray pour devenir Bretagne porte de Loire communauté). C’était le 29 janvier.

« 4 millions pour tout refaire, impossible »

« Financièrement, nous n’y arrivions plus. Et puis, cela devenait dangereux… » poursuit-il en référence à ce taux de chloramine impossible à remettre dans les clous. La faute notamment à un bassin, carrelé, « qui ne facilitait plus le débordement des eaux » et à une ventilation aléatoire. « Du classique dans une structure vieillissante… »

Une piscine de 32 ans au déficit annuel devenu abyssal : 300 000 euros en 2017 contre 140 000 euros en 2002. « Pour tout refaire, il nous aurait fallu au moins 4 millions d’euros. Impossible », regrette-t-il. L’avenir se dessine peut-être à l’échelon intercommunal mais, en attendant, pas de solution immédiate pour les scolaires. Les créneaux des piscines les plus proches, situés à une trentaine de kilomètres tout de même, sont déjà pris d’assaut.

Nombre de piscines en baisse

Cette situation de fermeture définitive d’établissement s’est-elle accélérée en France, ces derniers temps ? Selon la Cour des comptes, qui a consacré un chapitre de son rapport annuel 2018 à la gestion de ces équipements par les collectivités, le pays compte

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les centres aquatiques prennent l’eau

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X