Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Protection sociale

L’heure de renouveler les conventions de participation

Publié le 07/03/2018 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Doctor advising patient in hospital office
Igor Stevanovic
Les premières conventions de participation à la protection sociale des agents, signées fin 2012, arrivent à échéance. Les collectivités ont à négocier de nouveaux contrats ont été lancées, dans un contexte de sinistralité dégradé.

Le décret n° 2011-1474 du 8 novembre 2011, qui venait compléter la loi du 2 février 2007, a légalisé la contribution financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents. Deux dispositifs existent : d’une part, la labellisation qui laisse le choix à l’agent de sélectionner un contrat parmi un ensemble d’offres habilitées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. D’autre part, la convention de participation permettant d’octroyer une aide à un contrat sélectionné par la collectivité (ou un ensemble de collectivités) au terme d’une procédure de mise en concurrence.

Selon la Mutuelle nationale territoriale, les collectivités ont tranché à 59 % pour les conventions de participation, en prévoyance, et à 38 % pour les contrats, en santé. Alors que, dans la labellisation, la mutualisation se comprend à l’échelle nationale, les conventions de participation supposent, pour être viables, un fort taux d’adhésion des agents au sein des collectivités contractantes.

Protection sociale : les collectivités territoriales peuvent mieux faire

Des résultats hétérogènes

Mandatés par des collectivités de leur territoire, les CDG peuvent faciliter ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’heure de renouveler les conventions de participation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X