Revue de presse

Tarifs de l’eau – méthanisation – électricité – pelouses… l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

terimakasih0

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 20 au 26 février 2018 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : eau- assainissement, énergie, déchets...

Eau potable – Alors que la thématique de la gestion de l’eau en France resurgit dans les débats, la FP2E a envoyé jeudi 22 février un communiqué où elle se dit inquiète des « allégations mensongères » faites « par des experts auto-proclamés » sur le sujet. Plusieurs affirmations sont pointées du doigt par la fédération, notamment celle selon laquelle le prix de l’eau pourrait être facilement abaissé à 1.50 €/m3. Une thèse défendue par le journaliste Thierry Gaudault dans son livre « Plongée en eaux troubles », paru le même jour que le communiqué de la fédération (le 22 février donc) – lire à ce propos l’interview réalisée par France Inter le 17 février -. Une position qualifiée de « saugrenue » par la FP2E, qui s’insurge : « par application du principe selon lequel « l’eau paie l’eau », le financement de ces indispensables investissements, qui doit reposer sur les recettes des services perçues via les factures d’eau, rend incompréhensible et irresponsable l’objectif de diviser les prix par 2 ou 3 ! », s’insurgent les auteurs du communiqué. [Lire la suite sur le site de la FP2E]

MéthanisationC’est un petit pas pour les énergies renouvelables, mais un grand pour le développement du biogaz en France. Jeudi 22 février, en marge du salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un fonds de prêts de 100 millions d’euros pour aider au développement de la méthanisation. Celui-ci sera accompagné d’une réforme de la réglementation sur le sujet, la mise en place d’une telle installation étant aujourd’hui « beaucoup trop compliquée » et prenant « trop de temps », selon les mots employés par le chef de l’Etat. [Lire l’article de la Tribune du 23 février 2018].

Électricité – Alors qu’une vague de froid sévit cette semaine en France, le journal La Croix – dans son édition du 25 février –  a interviewé Jean-Paul Roubin, directeur d’exploitation chez RTE afin d’en savoir plus sur les besoins en électricité pour faire face à de telles conditions météorologiques. Se voulant rassurant, l’expert explique « qu’il n’y a pas de raison de croire que la consommation des Français [en matière d’électricité, NDLR] ne pourrait pas être couverte la semaine prochaine ».  « Même en février 2012, où l’on a atteint le pic historique de la consommation française d’électricité, à 102 000 mégawatts, on a réussi à couvrir cette demande » ajoute ce dernier.

Pelouses synthétiques – « Les terrains de sport synthétiques sont-ils dangereux pour la santé ? » s’interroge le journal 20 minutes du 22 février. En effet, le journal explique que, suite à la publication de plusieurs enquêtes mettant en doute la sécurité sanitaire de ce type de pelouses dans les médias, plusieurs ministères (Transition écologique, Santé, Économie, Travail, Agriculture et Sports) viennent de demander un rapport conjoint à l’Anses pour s’assure de l’innocuité des principaux composés qui interrogent l’opinion, à savoir granulats de caoutchouc recyclés.

Qualité de l’air – Après Paris, Grenoble, Lille, Lyon et Toulouse, la ville de Rennes a annoncé qu’elle allait mettre en place la circulation différenciée, explique TV5 Monde.  Une décision notamment motivée par la fréquence des épisodes de pollution observés chaque année, explique le journal (plus de cinq épisodes de plus de quatre jours par an).

Vélos – La nouvelle est tombée samedi 24 février : l’entreprise Gobee.bike – qui commercialise les vélos sans borne à la demande – a annoncé qu’elle se retirait de Paris et du marché français, après avoir accusé de sérieuses pertes financières à cause de la dégradation de ses flottes. « Au total, ce sont plus d’un millier de vélos qui ont été volés ou privatisés [entre les mois de décembre et janvier, NDLR], près de 3 400 vélos endommagés, environ 280 dépôts de plainte enregistrés auprès de la police et près de 6 500 réparations effectuées par nos agents sur le terrain et nos partenaires de réparation » a expliqué l’entreprise. Quelques mois auparavant, l’opérateur s’était retiré les villes de Lille, Reims et Bruxelles sur ce même motif. [France TV info]

Déchets – C’est un sport méconnu, mais qui commence à avoir ses adeptes en France : RTL s’est intéressé au « plogging », une pratique venue de Suède, et qui consiste à ramasser des détritus en faisant son jogging en ville.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X