Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Fonction publique : « En Wallonie, l’emploi des contractuels est encouragé »

Publié le 27/02/2018 • Par Solange Fréminville • dans : Dossiers d'actualité, Europe, Toute l'actu RH

drapeau-belgique
JOVO / AdobeStock
Dans la région francophone de la Belgique, l’emploi contractuel est devenu prépondérant dans les communes. Explications de Michel Devière, président de la Fédération wallonne des directeurs généraux communaux.

Comment se fait le passage du statut au contrat en Wallonie ?

michel-deviereC’est un détricotage permanent de la fonction publique. Les agents des communes travaillent de plus en plus sous le régime du contrat, tandis que les nominations statutaires diminuent. Théoriquement, le statut est la règle et les contrats sont accessoires. En réalité, l’emploi des contractuels est encouragé. Aujourd’hui, environ 80 % du personnel des petites et moyennes communes est sous contrat. Le statut est mieux respecté dans les grandes communes. Mais la part des contractuels y progresse aussi.

Comment expliquez-vous ce recul du statut ?

Le contrat offre la facilité du licenciement, tandis que certaines procédures liées au statut sont assez lourdes. Un fonctionnaire peut bénéficier d’un capital de congés pour raisons de santé, grâce à un quota de jours acquis chaque année et cumulables. S’il a quinze ans d’ancienneté dans la fonction publique et qu’il est en congé de maladie pendant six mois, la collectivité prend en charge son salaire en totalité. Autre problème : les

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Réforme de la fonction publique : quels agents pour quels services publics ?

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonction publique : « En Wallonie, l’emploi des contractuels est encouragé »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X