Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

La maîtrise de l’endettement, plus que jamais une priorité

Publié le 20/02/2018 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_88515208_XS
Fotolia beeboys
Améliorer la capacité d’autofinancement des collectivités et cadrer leur contribution à la réduction des dépenses publiques constituent les deux piliers de la loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022.

Votée le 21 décembre, la loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022 a assoupli les critères de désendettement initialement proposés par le gouvernement : si l’objectif de 2,6 milliards d’euros de désendettement par an est maintenu, il n’est plus contraignant. « La contrainte venait percuter la mise en œuvre des programmes pluriannuels d’investissement votés en début de mandat, qui génère plus de flux dans la deuxième partie du mandat, et donc de besoins de financement, constate Olivier Nys, directeur général des services de la métropole de Lyon . Décider d’un besoin de financement annuellement posait aussi problème alors que les investissements s’entendent pluriannuellement. C’est une décision sage, la première partie de mandat ayant montré que les collectivités ont été ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La maîtrise de l’endettement, plus que jamais une priorité

Votre e-mail ne sera pas publié

Antigone 2018

21/02/2018 09h33

Sur la notion de dette directe des collectivités locales qui ne représenterait que 9% de l’endettement public . Compte tenu des financements croisés état collectivités locales on doit à mon sens raisonner plus globalement. Ainsi l’Etat verse des dotations aux collectivités locales, 30,9 milliards d’euros pour la DGF en 2017, ce qui contribue à son déficit (67,8 milliards d’euros toujours en 2017). Il doit donc s’endetter pour financer ce solde (on le sait l’Etat peut s’endetter pour le fonctionnement contrairement aux collectivités) du dans une certaine mesure au financement des collectivités locales. Il faudrait bien sûr aller plus loin pour en déterminer l’exacte part.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X