Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Etat civil

Homoparentalité : l’imbroglio du livret de famille

Publié le 21/02/2018 • Par Brigitte Menguy • dans : France

livret de famille
Adobe stock
La cellule familiale a évolué, mais pour les couples de femmes mariées qui deviennent mères, l’état civil ne suit pas toujours et complique leur quotidien.

Il aura fallu attendre presque cinq ans et la naissance de milliers d’enfants pour s’apercevoir que la solution trouvée par la loi « Taubira » du 17 mai 2013 ouvrant le mariage à tous les couples n’a pas facilité le quotidien administratif de tous les parents. « Lors du mariage civil entre deux femmes, un livret de famille leur est remis. Mais lorsque ce couple devient parent d’un enfant, il ne peut être retranscrit sur leur livret de famille tant que l’adoption par la maman non accouchante n’a pas été prononcée », explique Céline Cester, présidente de l’association Les Enfants d’arc-en-ciel, qui accompagne des familles homoparentales souvent désemparées face au refus des services municipaux de procéder à cette retranscription.

Situation ubuesque

Pourtant, la décision des mairies est une conséquence logique de la loi ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Homoparentalité : l’imbroglio du livret de famille

Votre e-mail ne sera pas publié

François

22/02/2018 10h10

Il était clair que la loi Taubira ne serait qu’une étape.
Madame la chercheuse va nous faire pleurer sur les pauvres « parents » de même sexe qui ne peuvent être tous les deux parents comme des parents de sexe différent.
Il n’y a pas de discrimination. Il y a des parents biologiques et des parents adoptifs.
Dans un couple hétérosexuel, le mari d’une femme qui a eu un ou des enfants d’un autre homme (eh oui elle ne peut pas les avoir d’une autre femme…) n’est pas le père des enfants concernés autrement que par l’adoption, ou la reconnaissance si le père biologique ne reconnaît pas l’enfant. Il
dispose il est vrai d’une présomption de paternité que ne peut avoir « l’épouse » d’une femme.
Les hommes dans ce cas de figure sont défavorisés car aucun des deux ne peut mettre au monde d’enfant. Il leur faudra une « porteuse » extérieure, d’où la gestation pour autrui. Avec un salariat ? Quel sort pour la mère qui met au monde un enfant pour se le voir enlever ?
Si c’est cela le progrès !…
Tout cela pour satisfaire sa passion. Et les enfants ? Sait-on vraiment ce qu’ils penseront de tout cela ?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X