Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Ile-de-France. Budget 2009 : le conseil général des Hauts-de-Seine recourt à la fiscalité pour financer les investissements

Publié le 30/03/2009 • Par Marion Kindermans • dans : Actualité Club finances, Régions

Pour la première fois depuis 2004, le riche département des Hauts-de-Seine augmentera pour 2009 les impôts, à hauteur de 4%. Ce qui représente entre 3,6 et 10 euros par habitant.

Voté en soirée le 27 mars, le budget primitif 2009 n’échappe donc pas à la crise et à la hausse quasi générale de la pression fiscale en Ile-de-France. Patrick Devedjian, président du conseil général, a tempéré cette décision, en soulignant que dans les Hauts-de-Seine, «la pression fiscale n’a augmenté que de 3,7%» depuis dix ans contre «43,8% en moyenne dans les départements de plus d’un million d’habitants».
«Le département conserve des taux beaucoup moins élevés que les autres départements de la petite couronne et que la moyenne nationale ou régionale», a-t-il déclaré, soulignant que «sa politique de modération fiscale n’est pas remise en cause».

Présenté par Patrick Devedjian et par Jean Sarkozy, conseiller général (UMP), à l’issue du vote, le budget primitif 2009 du conseil général a bien suivi la ligne ambitieuse annoncé en janvier dernier par son président, par ailleurs ministre en charge du Plan de relance.
Le gros effort du budget global, qui atteint 1.859,95 millions d’euros, concerne l’investissement. Portés par les mesures de relance, les crédits d’investissement, de 587 millions d’euros, augmentent ainsi de 107 millions, soit 30,9% du budget.
Le conseil général souligne également la hausse du volet solidarité, qui passe à 652,71 millions d’euros (+ 4,5 %).

Financement par l’emprunt
Outre via la fiscalité directe, les dépenses seront également financées par le recours à l’emprunt. «Cette augmentation de nos crédits d’investissements nous est permise (… ) grâce à un endettement maitrisé, limité à 138 millions d’euros et que nous allons porter à 410 millions d’euros», a expliqué Patrick Devedjian.
Cela se traduira sur le budget de 2010 par «un quasi-doublement de notre charge de la dette qui passera de 40 millions d’euros en 2009 à 76 millions en 2010», a-t-il-déclaré. Le département doit en effet faire face à une baisse massive des droits de mutations, qui ont chuté de 37% depuis le début 2009 provoquant un manque à gagner estimé à «150 millions d’euros» pour cette année par rapport à 2008.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Budget 2009 : le conseil général des Hauts-de-Seine recourt à la fiscalité pour financer les investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X