Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Picardie. Face aux plans sociaux, la région Picardie tente de réagir

Publié le 30/03/2009 • Par Guillaume Roussange • dans : Régions

Après les annonces de la fermeture de l’usine Continental de Clairoix (Oise) et de la préparation d’un plan social de grande ampleur chez l’équipementier Goodyear (Amiens), la région Picardie tente de réagir.

Appelant les responsables nationaux de l’UMP «à prendre leurs responsabilités», Claude Gewerc, le président PS du conseil régional, a fustigé les logiques «purement financières» des équipementiers, désireux d’abandonner des sites industriels «alors qu’aucune raison économique ne justifie ces fermetures».

«Le site Continental a dégagé un bénéfice de 17 millions d’euros l’année dernière. Une nouvelle fois, des dirigeants de groupe se servent de la main d’oeuvre comme levier d’ajustement pour conserver leur rentabilité. La preuve, c’est que ces groupes refusent de vendre les sites pour qu’ils n’échouent pas entre les mains de la concurrence. Cette attitude condamne tout espoir de reconversion», a-t-il expliqué.
Expliquant que «mieux vaut se former que chômer», l’élu a par ailleurs annoncé, que la région renforcera son intervention financière auprès des organismes de formation professionnelle, notamment des Opca : «Cela permettra aux victimes des plans sociaux de toucher 100% de leur salaire et non pas 60 ou 70% en s’inscrivant en tant que demandeur d’emploi».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Picardie. Face aux plans sociaux, la région Picardie tente de réagir

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X