Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police de sécurité du quotidien

Sécurité locale : ce que les commissaires de police veulent changer

Publié le 05/02/2018 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Police municipale Evry PM
© Bertrand Holsnyder
Alors que la présentation de la police de sécurité du quotidien est annoncée le 8 février prochain, l’influent syndicat des commissaires de la police nationale pose des conditions au succès de cette vaste réforme. Dans un entretien à la Gazette, son secrétaire national, Jérémie Dumont, estime que le renforcement de l’efficacité policière passe notamment par un transfert de compétences administratives aux polices municipales et par un toilettage du partenariat local.

Les cadres de la police veulent se faire entendre. A quelques jours de la présentation officielle, attendue depuis la fin décembre, de la police de sécurité du quotidien, le Syndicat des commissaires de la police nationale a diffusé le 29 janvier ses propositions transmises au ministère de l’Intérieur dans le cadre de la vaste concertation qui s’est tenue à la fin de l’année 2017. Et, dans un contexte de fort engagement mais aussi d’exaspération policière, lance un avertissement au gouvernement. « Si elle (la PSQ, NDR) devait être une coquille vide ou un projet réduit à une dimension communicationnelle, elle serait d’autant plus mal accueillie : l’exaspération des forces de l’ordre serait à son paroxysme et le lien entre elles et l’appareil d’Etat compromis », prévient le syndicat en préambule.

Cette prise de parole intervient également au moment où le ministre de l’Intérieur annonce le lancement d’une réflexion sur les relations entre police nationale, police municipale et sécurité privée.

  • L’ex-patron du Raid va plancher sur la coordination des forces de sécurité

Le document syndical, qui met en exergue « la nécessité d’une réelle méthodologie, d’un travail interministériel intégré au niveau local et d’une plus grande autonomie des autorités territoriales de police », préconise également une série de mesures en direction des polices municipales et des collectivités territoriales. Les détails avec le secrétaire national du SCPN, Jérémie Dumont.

Parmi les propositions que vous avancez dans votre contribution à la future police de sécurité du quotidien, vous prônez un renforcement des compétences des polices municipales. Pourquoi ?

Les policiers nationaux sont appelés à recentrer encore davantage leur activité sur les missions régaliennes. Dans ce contexte, en effet, nous estimons nécessaire de transférer certains pans de la police administrative aux policiers municipaux. Nous pensons notamment à la police du bruit et de la salubrité, que les policiers nationaux, investis dans d’autres missions, n’ont plus toujours la capacité de prendre en charge.

Nous sommes convaincus que les relations entre les forces de l’ordre et la population gagneraient beaucoup en qualité si ce type de désagréments – le bas du spectre comme on l’appelle – était pleinement pris en charge, ce qui n’est pas toujours possible aujourd’hui en raison de certaines contraintes opérationnelles.

D’autres missions pourraient être pleinement déléguées, comme les opérations tranquillité vacances, les objets trouvés, les pertes de cartes d’identité, les vacations funéraires ou encore la sécurisation des fêtes communales ou événements de « petit ordre public ».

Mais bon nombre de ces missions sont déjà exercées par les policiers municipaux ?

Certaines polices municipales le font en effet mais pas partout. Ce que nous voulons, c’est une véritable harmonisation au niveau national avec une réflexion globale afin de clarifier les missions de chacun et de les distribuer plus uniformément et intelligemment. La mise en œuvre de la PSQ doit permettre de définir dans les conventions de coordination les missions de l’ensemble des acteurs de la sécurité, c’est-à-dire une doctrine d’emploi policière, y compris pour les polices municipales.

Un transfert de missions supposerait en outre de donner une plus forte habilitation judiciaire aux policiers municipaux. Par exemple pour leur permettre de réprimer plus sévèrement les tapages sur la voie publique et de saisir les instruments de l’infraction.

Votre contribution fait également une priorité de la redynamisation des partenariats locaux qui, selon vous, doit passer par une remise à plat voire la suppression de certaines instances locales de concertation. Lesquelles ?

La réforme de la PSQ doit permettre d’évaluer les ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sécurité locale : ce que les commissaires de police veulent changer

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X