Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques

Chiffres de la délinquance 2017 : de fortes disparités régionales

Publié le 25/01/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : France, Veille documentaire prévention-sécurité

Fotolia_78823234_XS
Fotolia
Les forces de sécurité ont enregistré en 2017 moins de vols, mais plus de violences sexuelles. Les chiffres publiés le 25 janvier par le ministère de l'Intérieur montrent de fortes disparités territoriales, avec par exemple une hausse des vols avec armes en Occitanie, une augmentation des cambriolages en Bretagne et une baisse du nombre de victimes de coups et blessures en PACA.

Pour la troisième année consécutive, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure a publié le bilan de la délinquance enregistrée par les services de police et de gendarmerie. Des chiffres qui ne représentent que partiellement la délinquance réelle, car  ils laissent de côté les faits qui ne sont pas constatés par les forces de l’ordre. Ainsi, seul un quart des violences physiques qui ont lieu en dehors du ménage font l’objet d’une plainte, et moins d’une sur dix quand cette violence a lieu au sein du ménage.

Le ministère de l’Intérieur précise lui-même qu’un « bilan plus complet sera possible à l’automne lors des résultats de l’enquête de victimation Cadre de vie et sécurité réalisée chaque année par l’Insee auprès de l’ensemble de la population ».

Les chiffres pour 2017 font ressortir deux tendances principales : la baisse des vols avec violences et l’augmentation des violences sexuelles, qui reflète, selon le ministre de l’Intérieur, « un effet ‘affaire Weinstein' » en raison d’une forte hausse du nombre de plaintes pour violences sexuelles à la fin de l’année 2017.

Voici les principaux enseignements du bilan de la délinquance enregistrée en 2017 :

  • Le nombre de cambriolages de logements (commis ou tentés) a légèrement augmenté en 2017 . La Corse est nettement moins exposée que les autres régions.
  • Le nombre de vols violents sans arme, enregistrés par les forces de sécurité, continue à diminuer (-5 %) pour la quatrième année consécutive. Les Pays-de-la-Loire ont enregistré la seule forte augmentation régionale, du fait de la hausse des cas enregistrés en Loire-Atlantique.
  • Le nombre de vols avec armes a baissé dans les Hauts-de-France, dans le Grand-Est et en Île-de-France, malgré une hausse notable dans le Val-d’Oise). Leur nombre a  en revanche augmenté en Occitanie.
  • Un vol sur sept se déroule dans les transports en commun. Lyon, Marseille, Toulouse et Grenoble ont connu une augmentation en 2017. A l’inverse, Paris, Saint-Denis, Montpellier, Nantes, Nice et la Courneuve ont connu des baisses significatives.
  • Une baisse de 6 % du nombre de vols de véhicules est enregistrée. Cette diminution est tangible dans la quasi-totalité des régions, et notamment en PACA, dans le Grand-Est et dans la région Centre-Val-de-Loire. Seule la Bretagne fait exception, avec une hausse en 2017.
  • Le nombre de victimes de coups et blessures volontaires criminels ou correctionnels sur personne de quinze ans ou plus a connu une quatrième année de hausse (+4 %). La région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont les trois régions présentant les plus forts taux d’incidence, avec plus de 4 victimes enregistrées pour 1 000 habitants, alors que les régions de l’Ouest enregistrent moins de 3 faits constatés pour 1 000 habitants. La région PACA est cependant la seule grande région ayant connu une baisse en 2017.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Chiffres de la délinquance 2017 : de fortes disparités régionales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X