Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité Culture
  • Bibliothèques et festivals littéraires : les réformes envisagées par le Centre national du livre

Lecture publique

Bibliothèques et festivals littéraires : les réformes envisagées par le Centre national du livre

Publié le 23/01/2018 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture

lecture enfant CCO via pixabay girl-3038974_640 - UNE
CC0 via Pixabay
Le Centre national du livre (CNL) entame 2018 avec de nouvelles pistes de travail. L’établissement public prépare des mesures pour les bibliothèques et les manifestations littéraires. Objectif : livrer « un combat acharné » en faveur de la lecture.

Vincent Monadé, président du Centre national du livre (CNL), démarre l’année sur  un  constat sans appel : « la nation de lecteurs reste très largement à construire. Nous avons un problème structurel à résoudre, celui de la lecture et de la place du livre dans notre société. Depuis des années, elle diminue. »

Inégalités des bibliothèques familiales

Or « le rôle de la lecture publique dans notre pays demeure vital. Car « elle reste le seul moyen, avec l’école, de compenser l’inégalité des bibliothèques familiales ».

Le CNL compte donc redoubler d’effort et « retrousser [ses] manches » pour « aller convaincre les lecteurs et les non-lecteurs. » Et son président d’assurer aux  professionnels  « qui sont sur le champ de bataille, ceux qui, au quotidien, mènent en première ligne le combat pour la lecture », qu’ils seront soutenus « plus et mieux ».

En matière de lecture publique et de développement des manifestations littéraires en région, le CNL a d’ores et déjà quelques idées de projets  dans ses cartons,  qui restent à construire au cours des prochains mois. En présentant ses vœux le 22 janvier, Vincent Monadé les a cependant esquissés.

Bibliothèques : réformer le dispositif d’aides

L’idée avait déjà été évoquée dans son rapport annuel publié l’été dernier  : le dispositif d’aides aux bibliothèques, réformé en 2015 et dont les résultats n’ont pas totalement satisfait le CNL – notamment par un manque de notoriété, devrait être modifié à l’avenir.

Il reviendra à la commission « diffusion » du CNL, présidée par Mélanie Villenet-Hamel, par ailleurs cheffe de projet de la future grande bibliothèque de Clermont Auvergne Métropole, de constituer un comité chargé d’y  réfléchir. D’ici à  quelques mois, ce comité reviendra vers Vincent Monadé avec des propositions « pour déployer de nouvelles politiques » en faveur des équipements de lecture publique.

EAC : impliquer les manifestations littéraires

Par ailleurs, le CNL compte être plus présent sur le terrain de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Le bras séculier du ministère de la Culture en matière de politique du livre avancera, au cours des prochains mois, des propositions articulées sur les conventions qu’il signe avec les régions et sur les manifestations littéraires qu’il soutient financièrement. « Chaque enfant devrait, au cours de sa scolarité, avoir le droit de découvrir un album, une BD, un roman, de le lire et de rencontrer son auteur », a martelé Vincent  Monadé.

Festivals littéraires : vers des conventions triennales

Pour Vincent  Monadé, l’urgence est de sécuriser les financements des festivals littéraires soutenus par le CNL.   Il est donc question d’élaborer des conventions triennales d’objectifs et de moyens sur la période 2019-2021, liant, « pour certains festivals », le CNL, et les collectivités organisatrices.

Demandes d’aides : « démat » à  tous les étages

En 2018, toutes les demandes d’aides seront dématérialisées et passeront par un nouveau portail intulé « DUMAS », avec l’objectif  de simplifier les procédures.

 

 

 

 

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bibliothèques et festivals littéraires : les réformes envisagées par le Centre national du livre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X