Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Le collectif Convergence nationale pour les services publics organise une « contre consultation citoyenne »

Action publique 2022

Le collectif Convergence nationale pour les services publics organise une « contre consultation citoyenne »

Publié le 16/01/2018 • Par Emma Donada • dans : France, Toute l'actu RH

Accord_Fotolia_img_dossier
Fotolia
En réaction au questionnaire mis en ligne par le gouvernement dans le cadre du « grand forum de l’action publique » et du comité action publique 2022, le groupement d’organisations syndicales, associatives, et de partis de gauche a lancé, mardi 16 janvier 2018 sa propre consultation sur les services publics pour préparer la riposte.

Le collectif Convergence nationale des services publics, accompagné des syndicats FSU et Union syndicale solidaires, de plusieurs associations, de l’organisation Attac et de partis de gauche tels que le PCF a annoncé, mardi 16 janvier 2018, lors d’une conférence de presse, le lancement d’une « contre consultation citoyenne » sur les services publics pour répondre à celle « trop restreinte » lancée par le gouvernement, dans le cadre du grand forum de l’action publique.

Un questionnaire sur « les services publics qu’il nous faut » va être diffusé par écrit et sur internet au sein du groupement afin de « créer le débat public » contre « la logique comptable du gouvernement habillée d’une consultation citoyenne », a annoncé Michel Jallamion, président du collectif, dans un communiqué. Le collectif, actif depuis 2005, dans la défense des services publics avait demandé à être reçu par le comité du Cap 22, sans réponse.

Porter une autre vision des services publics

« En 2018 nous allons être confrontés à un choix de société entre des services publics présents dans les territoires ou l’externalisation et la dématérialisation à outrance », a estimé Denis Turbet-Delof, délégué général fonction publique à Solidaires, lors de la présentation du questionnaire à la presse. A l’image de l’ensemble des membres du groupement, le représentant syndical a durement critiqué les objectifs d’économie du programme « Action publique 2022 ». D’après lui, le gouvernement veut employer les services publics pour « faciliter la vie de l’entreprise ». Une vision « à l’opposé » de celle portée par le collectif, d’après son président Michel Jallamion.

Un questionnaire « sans tabou »

Résultat de la collaboration entre le collectif et les organisations partenaires, le contre questionnaire établi par Convergence nationale est voulu « sans tabou ». Il aborde plusieurs aspects des services publics en général :

  • l’efficacité ;
  • l’accessibilité et la proximité ;
  • le champ de services devant être assurés par le secteur public ;
  • la création de nouveaux services publics ;
  • l’emploi public ;
  • la qualité du fonctionnement démocratique ;
  • le financement.

Les membres du collectif espèrent s’appuyer sur l’attachement des Français aux services publics « pour contrebalancer ce que va sortir le gouvernement fin mars », a expliqué Denis Thomas, représentant FSU.

Un débat national et local

L’objectif de Convergence nationale est d’organiser un « débat national » en parallèle, lors d’un colloque national, le samedi 24 mars 2018 où les résultats de l’enquête devraient être présentés. A l’image des ateliers organisés par le gouvernement en région, Convergence nationale entend aussi implanter le sujet au niveau local. Une première rencontre est en cours de préparation, début avril, à Tours.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le collectif Convergence nationale pour les services publics organise une « contre consultation citoyenne »

Votre e-mail ne sera pas publié

Oliver

25/04/2018 11h42

Je m’oppose à ce phénomène de dématérialisation car il crée des inégalités entre les personnes de générations différentes, de cultures différentes, de niveaux socio économiques différents. Enfin, il est imposé de manière violente et prend les traits d’un état de dictature.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X