Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement social

Quand des bailleurs sociaux se rapprochent pour plus d’efficacité

Publié le 10/01/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Photo d'illustration
cdc
Quatre bailleurs sociaux - Oise Habitat, l'OPAC d'Amiens, l'OPAL et Reims Habitat - ont décidé de rapprocher leurs pratiques en créant un groupement d'intérêt économique, Canopée, afin de travailler à des mutualisations sur différents sujets. C'est un exemple des mutations que vont devoir mettre en oeuvre les bailleurs sociaux pour faire face à la réforme des aides personnelles au logement.

L’idée a germé bien avant septembre dernier, et l’annonce de la baisse des APL de 1,5 milliards, compensée par les bailleurs sociaux. En juin 2016, les dirigeants des offices publics de l’habitat de Laon, de l’Aisne, d’Amiens, de l’Oise et du Grand Reims se demandent comment mettre en place des mutualisations entre eux, alors que les ressources des organismes sont de plus en plus serrées, tout en préservant l’autonomie et le lien au territoire de chacun.

Le groupement d’intérêt économique, forme juridique déjà utilisée par les bailleurs sociaux, apparaît alors comme la forme la plus adéquate. « Nous constituons un territoire global pertinent, nous ne sommes pas en concurrence les uns avec les autres, nous avons des tailles identiques et les contextes auxquels nous faisons face sont similaires », résume Patrick Baudet, président du réseau Canopée et directeur général de Reims Habitat.

Une gouvernance de chacun préservée

Depuis le 1er janvier 2018, le GIE Canopée réunit donc ces cinq offices –  l’OPH de Laon et de l’Aisne vont prochainement fusionner  – qui représentent 52 000 logements. Objectif,

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quand des bailleurs sociaux se rapprochent pour plus d’efficacité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X