Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[Exclusif]

ASVP : le classement des 100 premières villes

Publié le 08/01/2018 • Par Hervé Jouanneau Isabelle Raynaud • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

ASVP Evry
© Bertrand Holsnyder
Le nombre d’agents de surveillance de la voie publique a connu une hausse fulgurante de 25% entre 2015 et 2016. S'appuyant sur la dernière livraison des chiffres du ministère de l'Intérieur, le Club prévention sécurité de la Gazette publie un classement inédit des 100 premières villes employant au moins un agent. Explorez les résultats dans notre tableau interactif.

Cet article fait partie du dossier

La sécurité locale en cartes et en chiffres

Après le classement des 100 premières polices municipales de France, le Club prévention sécurité publie les chiffres des agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Un classement inédit qui révèle le lourd investissement des communes dans ce métier en uniforme, héritier des célèbres « pervenches ».

Principal enseignement révélé par les chiffres du ministère de l’Intérieur, le nombre d’ASVP s’est envolé au cours des dernières années, atteignant 8920 agents en 2016. Soit une hausse de 25% par rapport à 2015. Si l’on compare avec les chiffres produits en 2012, les effectifs font un bond significatif de 49% en quatre ans.

Sans surprise, la ville de Nice arrive en tête de classement avec 183 ASVP, loin devant les 88 agents de Lyon. Viennent ensuite les villes d’Amiens (81), Bordeaux (79) et Clichy-la-Garenne (59). La ville de Nantes qui dénombrait 70 agents en 2015 a visiblement été oubliée dans le document du ministère, comme d’autres communes non recensées (lire le focus sous la carte).

Première police municipale de France en effectifs, Marseille n’arrive qu’en 13è position du classement ASVP.

Si l’on établit un classement des plus gros services de sécurité, Nice arrive en tête (386 PM + 183 ASVP = 569 agents), suivie de Marseille (473), Lyon (418), Toulouse (321) et Cannes (248). Il faut relever que 46 villes figurent dans le classement ASVP mais pas dans celui consacré aux 100 plus grosses polices municipales.

Par ailleurs, les 1800 agents de surveillance de la ville de Paris (ASP), au statut et aux compétences différentes, ont été soustraits de ce classement.

S’appuyant sur cet état des lieux statistique, le Club prévention sécurité de la Gazette publie ci-dessous un tableau interactif.

Des chiffres à lire avec précaution

Certaines villes n’avaient pas d’ASVP en 2012, il nous a donc été impossible de calculer l’évolution entre 2012 et 2016. A la place du pourcentage, vous trouverez donc un « -« .

Par ailleurs, les données communiqués par le ministère de l’Intérieur nous semblent erronées pour un certain nombre de communes. A commencer par Nantes, dont l’important service d’ASVP semble avoir été omis. C’est également le cas de Grenoble, Massy, Saint-Etienne ou encore Villeurbanne qui employaient des ASVP en 2012 et 2016 mais dont les données affichent étonnamment « 0 » pour 2015, selon les chiffres fournis. Quant à la ville de Saint-Dié-des-Vosges, nous n’avons pu faire le calcul d’évolution entre 2015 et 2016 puisque le département des Vosges, dans son intégralité, a été oublié dans le fichier du ministère. Les évolutions entre 2015 et 2016 pour ces villes sont donc notées d’un « ? ».

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

ASVP : le classement des 100 premières villes

Votre e-mail ne sera pas publié

Un ASVP

09/01/2018 07h32

Et nous n’avons toujours pas de statue, nous parlons des agents de sécurités pour un armement ou de la police Municipale, les ASVP sont en tenues avec le sigle nationale tricolore eux n’ont même pas le droit d’avoir une bombe lacrymogène pour ce protéger en cas d’agression, qui arrive régulièrement.scandaleux

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X