Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Quand la ville se livre au privé

Quand vélos, voitures et même commerces investissent l’espace public

Publié le 20/12/2017 • Par Nathalie Da Cruz • dans : Actualité Club Techni.Cités, Dossiers d'actualité, France

ville-public-prive-une
CLOD
Peut-on circuler librement partout ? Les espaces publics ne sont-ils pas phagocytés par la publicité ou les mobilités en libre services ? Certains se demandent si la ville n’est pas parfois « vendue » aux opérateurs privés.

Cet article fait partie du dossier

Aménagement urbain : Quand la ville se livre au privé

« Il importe aujourd’hui de maintenir la liberté d’usage de la ville et des espaces publics, dans lesquels on peut circuler, se rencontrer, s’exprimer, manifester… Nous devons résister à toutes les tentations de privatisation de l’espace public », estime Yann Mongaburu, vice-président (EELV) chargé des déplacements à la métropole de Grenoble (49 communes, 444 100 hab.). L’inquiétude est présente chez certains élus. Et elle est légitime, face à l’arrivée des vélos sans borne d’attache d’Ofo ou de Gobee.bike.

Quant à la place occupée sur le domaine public par les voitures électriques de Bolloré ou les vélos de JCDecaux dans un bon nombre de villes, elle est loin d’être anecdotique, selon le politologue Maxime Huré. A Hambourg (1,79 million d’hab., Allemagne), Ikea a construit son premier magasin en centre-ville ; la ville lui a cédé la parcelle de terrain en échange de la rénovation de la place et des trottoirs aux alentours, relate un documentaire intitulé « Mainmise sur les villes ».

A Nice, en bordure du stade « Allianz riviera », ainsi nommé en vertu d’un contrat de « naming » avec l’assureur Allianz, Ikea développement va construire un complexe urbain et commercial de 54 000 mètres carrés autour de son magasin. Quartier public ou quartier Ikea ? Quand un secteur est vendu en bloc à un fonds de pension, comme les rues Grôlée et Carnot à Lyon, les conséquences peuvent être désastreuses.

Insidieuse confusion des genres

Les acteurs privés ne se glissent-ils pas insidieusement dans la fabrique, les espaces et la gestion de la ville ? Sans verser dans la diabolisation, force est de constater que la confusion des genres est là. Elle amène les collectivités locales à revoir leur place, leur expertise et leur mode de gouvernance. Et ce, d’autant plus qu’en marge des partenaires privés traditionnels des collectivités, Suez, Veolia, Eiffage, Bouygues, etc. – apparaissent de nouveaux acteurs plus insaisissables, issus de start-up. Ils représentent certes des opportunités pour mieux desservir des zones sans transports en commun, notamment. Mais la vigilance et une certaine régulation s’imposent.

Avec l’avènement de la smart city, la question des données devient aussi incontournable. Toutes ces informations sur les habitants, leurs habitudes de trajet, leurs consommations d’énergie, qui en aura la maîtrise ? L’aménagement urbain, les mobilités et les espaces publics, trois sujets que nous avons pris en exemple dans ce dossier pour évoquer ces nouveaux défis.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quand vélos, voitures et même commerces investissent l’espace public

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X