Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

L’intersyndicale veut un deuxième rendez-vous salarial au début du printemps prochain

Publié le 15/12/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

AdobeStock_112575436
AdobeStock
"Les agents ne sauraient attendre octobre 2018 pour que s'ouvrent de nouvelles perspectives", préviennent les organisations syndicales de la fonction publique. Dans un courrier adressé au ministre de l'Action et des comptes publics ainsi qu'à son secrétaire d’État en charge de la fonction publique, elles réclament la tenue du prochain rendez-vous salarial au début du printemps prochain.

Gel de la valeur du point d’indice, rétablissement de la journée de carence, augmentation de la contribution sociale généralisée « avec une simple compensation », report d’un an des mesures de l’accord « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR)…  Autant de décisions inacceptables pour l’intersyndicale de la fonction publique (CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CGC, FA-FP).

Dans un courrier commun, adressé ce vendredi 15 décembre au ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, et son secrétaire d’État en charge de la fonction publique, Olivier Dussopt, les syndicats alertent sur le fait que « les agents ne sauraient attendre octobre 2018 pour que s’ouvrent de nouvelles perspectives ». « C’est dès maintenant [qu’il convient d’apporter] des réponses significatives aux revendications de plus de cinq millions d’agents », écrivent-ils.

C’est la raison pour laquelle les syndicats veulent que le prochain rendez-vous salarial promis en octobre 2018 soit plutôt avancé au début du printemps 2018. Soit juste après la fin de la vaste consultation « Action publique 2022 » visant à améliorer la qualité des services publics et offrir un environnement de travail modernisé aux agents.

« L’ouverture rapide de discussions est […] indispensable pour pouvoir rediscuter d’une augmentation réelle et significative des salaires de toutes et tous les agents de la Fonction publique », insiste l’intersyndicale.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’intersyndicale veut un deuxième rendez-vous salarial au début du printemps prochain

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X