Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Statistiques

Chômage : quels territoires profitent le plus de la reprise ?

Publié le 14/12/2017 • Par Auteur associé • dans : France

negative trend
AdobeStock auris
Depuis deux ans, l’économie française va mieux et le chômage tend à diminuer. Quels sont les territoires qui en profitent le plus ? Les réussites sont très éparpillées et en tous cas les métropoles ne s’en sortent pas spécialement mieux que les autres parties du territoire.
Louis Maurin

Louis Maurin

Directeur du Centre d'Observation de la société

Autant l’avouer tout de suite : les données de l’Insee ne donnent qu’une approche grossière de la situation. Le niveau le plus détaillé disponible s’appelle une « zone d’emploi » (voir notre définition), découpage qui met par exemple sur le même plan Paris (3,7 millions d’emplois) et Marie-Galante (Guadeloupe) qui en rassemble 2 500… Attention donc.

Que voit-on malgré tout ? D’abord que les écarts demeurent énormes (voir ci-dessous). Quoi de commun en France entre la zone d’Agde-Pézenas (Occitanie) qui compte 17 % de demandeurs d’emploi et Houdan (Ile-de-France) qui en compte 4,6 % (données du deuxième trimestre de 2017) ?

Globalement, le Nord et le Sud méditerranéen sont les plus touchés. Les territoires les plus marqués par le chômage ne sont pas forcément les moins dynamiques, mais ceux où les créations d’emplois sont insuffisante par rapport aux besoins de la population.

Ce sont aussi les territoires qui ne comptent pas beaucoup d’actifs, comme la zone d’emploi de Mauriac en Auvergne, qui compte 5,1 % de chômeurs.


Hétérogénéités des variations

Les variations en points du taux de chômage ne font pas apparaître une évolution univoque. Parmi les territoires où la baisse est la moins élevée, on trouve à la fois des zones où le chômage est très élevé, comme Valenciennes (Hauts-de-France) stable à 15 % et Le Blanc (Centre-Val-de-Loire) où le taux de chômage est stable aussi, mais à un niveau deux fois moindre.
Globalement, ces territoires rassemblent des zones peu dynamiques, à chômage moyen ou élevé.

Inversement, le taux de chômage a baissé dans des zones d’emploi où il était élevé, comme à Sète (Occitanie, -1,8 point) ou plus faible comme aux Sables d’Olonne (Pays de Loire) où le taux est passé de 11,5 à 9,1 %.

Une dynamique propre aux métropoles ?

Notre calcul, l’écart en points de pourcentage, « avantage » les zones d’emploi qui partaient d’un haut niveau de chômage. Nous avons donc observé l’évolution en valeur et en %, non du taux, mais du nombre de demandeurs d’emploi entre octobre 2015 et octobre 2017, selon les données du ministère du Travail.

Logiquement, ce sont les territoires parmi les plus importants qui connaissent une hausse en valeur absolue du nombre de demandeurs d’emploi, alors même que la tendance globale est à la reprise.

Marseille-Aubagne, Maubeuge et Montpellier forment les trois zones où le nombre de chômeurs a le plus augmenté.

Si l’on raisonne en pourcentage, on retrouve Maubeuge mais aussi des territoires très différents comme Pauillac (Nouvelle Aquitaine) ou Houdan, l’un des territoires où le taux de chômage est le plus faible (mais où la hausse ne porte que sur un très petit effectif de 1 100 chômeurs au total).

Dans tous les cas, il ne semble pas y avoir une dynamique spécifique autour des métropoles. Comme le confirme d’ailleurs une note de France Stratégie sur une période plus longue (1999-2014), l’évolution de l’emploi connaît des situations très contrastées dans les principales aires urbaines : avec des métropoles peu dynamiques (Rouen et Nice), des métropoles qui se développent seules (Lille et Toulouse) ou avec les zones d’emploi environnantes (Nantes et Lyon) et des cas où ce sont les territoires environnants qui sont plus dynamiques que la métropole (Grenoble et Strasbourg).

Au bout du compte, on gagne à se méfier de tous les simplismes en matière d’analyse des évolutions de l’emploi. La France qui va mieux n’est pas la France des métropoles : en partie parce qu’elle connaît aussi des difficultés, et parce qu’elle « aspire » les demandeurs d’emploi des régions moins dynamiques. Territoires qui, du même coup, peuvent se retrouver faiblement marquées par le chômage.

Les différences de taille des zones d’emploi rend difficile les comparaisons. Une partie du territoire loin de ses grandes villes se porte bien, porté par un dynamisme économique spécifique, comme c’est le cas en Vendée par exemple.

Pour y voir plus clair, il faudrait pouvoir disposer de données beaucoup plus précises. L’exemple de la situation des quartiers prioritaires montre l’importance d’une lecture plus fine. L’ampleur de leurs difficultés, alors qu’ils sont parfois imbriqués dans des métropoles très dynamiques, montre qu’au fond c’est moins la variable territoriale proprement dite qui compte que le niveau de qualification des actifs qui y vivent.

[La version originale de cet article est parue sur le site du Centre d’Observation de la société]

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Chômage : quels territoires profitent le plus de la reprise ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X