Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Police de sécurité du quotidien : l’impatience des maires

Publié le 18/12/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, France

Police municipale Evry PM
© Bertrand Holsnyder
Promesse électorale d'Emmanuel Macron, la police de sécurité du quotidien doit voir le jour dès janvier 2018. Après une concertation menée au pas de charge, une quinzaine de sites expérimentaux doivent être sélectionnés dans les prochains jours. Les élus locaux, qui se montrent plutôt enthousiastes, s’interrogent cependant sur sa mise en oeuvre concrète et son articulation avec leurs polices municipales.

Opération de communication ou véritable révolution ? L’une des principales promesses électorales d’Emmanuel Macron s’apprête à voir le jour et a suscité l’enthousiasme des élus. A l’annonce du lancement de la police de sécurité du quotidien (PSQ), ils se sont bousculés pour que leur ville soit dans les premières à expérimenter ce dispositif à partir de janvier 2018.

Plus de 45 villes ont ainsi fait part de leur intérêt au ministère de l’Intérieur, qui a dû freiner leurs ardeurs : l’expérimentation sera menée dans un « panel représentatif de quinze villes de France ». « Nous allons choisir en fonction de la typologie des villes et du taux de délinquance des quartiers potentiellement concernés », a ainsi expliqué le ministre de l’Intérieur, lors des états généraux de la sécurité locale, organisés le 9 novembre 2017 par « La Gazette ».

Une police de proximité bis ?

Mais que signifie concrètement cette police de sécurité du quotidien ? Gérard Collomb a cité plusieurs fois l’idée d’une « police sur mesure, mieux équipée et plus connectée » afin de mieux répondre aux attentes de la population. Il s’agira également d’une force « plus partenariale » associant élus, citoyens, associations ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Police de sécurité du quotidien : l’impatience des maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X