Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques de la délinquance

Chiffres de l’insécurité : les principaux indicateurs à la baisse en 2016

Publié le 07/12/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, France, Veille documentaire prévention-sécurité

Fotolia_78823234_XS
Fotolia
Le nombre de cambriolages, de vols avec violence et de violences physiques a diminué en 2016, et pourtant le sentiment d'insécurité a augmenté, constate l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales dans son enquête annuelle "Cadre de vie et sécurité". Le terrorisme est par ailleurs devenu la première source de préoccupation des Français.

La tendance se confirme en 2016 : plusieurs indicateurs de la délinquance sont à la baisse. L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales constate ainsi dans l’enquête de victimation « Cadre de vie et sécurité » publiée jeudi 7 décembre 2017 une diminution du nombre de victimes de cambriolages et tentatives de cambriolage depuis 2014, une baisse des vols avec violences ou menaces depuis 2013 et une baisse des violences physiques hors ménage entre 2015 et 2016.

Seuls deux indicateurs s’inscrivent dans une hausse de long terme : les débits frauduleux sur comptes bancaires, en forte hausse depuis 2010, et  les vols et tentatives de vol de vélos. Malgré ce constat plutôt rassurant, le sentiment d’insécurité au domicile et dans le quartier sont en hausse par rapport à l’année précédente.

L’enquête réalisée auprès de 16000 ménages montre en outre que les actes terroristes perpétrés en France en 2015 ont profondément modifié le classement traditionnel des préoccupations sociales des Français exprimées dans la onzième édition de cette enquête. Le terrorisme est ainsi aujourd’hui leur première source de préoccupation, devançant le chômage et la précarité de l’emploi, la santé et l’environnement. Les préoccupations concernant la délinquance  sont également en net recul depuis 2014 (9%).

Voici les principaux enseignements de l’enquête selon l’ONDRP :

  • Pour la première année depuis la création de l’enquête « Cadre de vie et sécurité » en 2007, le nombre de personnes victimes de vol avec ou sans violence est inférieur à 1 million.
  • En 2016, l’Observatoire estime à 784 000 le nombre de ménages ayant été victimes d’au moins un vol avec ou sans effraction de la résidence principale, un chiffre en baisse depuis 2013.
  • Dans 40 % des vols violents, l’objet volé ou tenté de l’être est un téléphone portable et dans près des deux tiers des cas, le vol s’est déroulé dans la rue (65 %), contre 12% dans les transports en commun et 7% sur le lieu de travail ou d’études de la victimes.
  • Un peu plus de 1,2 million de ménages possédant un compte bancaire ont déclaré avoir subi au moins un débit frauduleux sur celui-ci en 2016, soit 4,3 % des ménages de France métropolitaine.
  • Les taux de plaintes sont toujours très inégaux selon les atteintes, supérieurs à 75% pour les cambriolages, mais inférieurs à 30% dans les cas des violences physiques et moins de 15% pour les violences sexuelles.
  •  21% des personnes interrogées ressentent de l’insécurité dans leur quartier, soit près de 10,8 millions de Français. 16 % des personnes déclarent par ailleurs qu’il leur est arrivé de ressentir de l’insécurité chez elles.
  • Plus d’une personne sur cinq affirme avoir observé une consommation exagérée d’alcool dans son quartier et 17% ont observé de la consommation ou du trafic de drogue aux alentours de leur logement.
  • Une personne sur trois cite le terrorisme et les attentats comme le problème le plus préoccupant pour la société française actuelle.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Chiffres de l’insécurité : les principaux indicateurs à la baisse en 2016

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X