Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Réforme de l’Etat : Thomas Cazenave, nouveau délégué interministériel à la transformation publique

Réforme de l'Etat

Réforme de l’Etat : Thomas Cazenave, nouveau délégué interministériel à la transformation publique

Publié le 27/11/2017 • Par Marie-Pierre Bourgeois • dans : France

Sciences Po
Thomas Cazenave est devenu délégué interministériel à la transformation publique le 22 novembre. Une arrivée remarquée alors que le secrétariat général à la modernisation de l'action publique vient d’être dissout au profit d'une nouvelle organisation pour conduire la transformation de l'administration.

Le chantier de « L’Etat 100% numérique » a désormais un délégué interministériel attitré : Thomas Cazenave. Diplômé de Sciences-Po Paris et de l’ENS Cachan, ancien élève de l’ENA, il a été directeur général adjoint de Pôle emploi de 2011 à 2016. Cet inspecteur des finances devient ensuite directeur de cabinet adjoint d’Emmanuel Macron à Bercy avant de devenir secrétaire général adjoint de l’Elysée sous François Hollande.

Excellent connaisseur de la modernisation de l’Etat, Thomas Cazenave a co-dirigé l’ouvrage « L’Etat en mode start-up » préfacé par Emmanuel Macron.

Le SGMAP, c’est fini

Cette nomination s’inscrit dans le cadre de la réorganisation plus globale de la transformation publique et numérique de l’Etat. Le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), créé sous la précédente mandature en 2012, n’existe plus depuis un décret paru le 20 novembre dernier.

Il est remplacé par deux directions interministérielles. D’un côté, la direction interministérielle de la transformation publique (DITP) et de l’autre, la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat (DINSIC).

Un seul homme pour coordonner deux directions

D’après le décret de nomination, Thomas Cazenave aura en charge la DITP qui se trouve sous l’autorité du ministre de l’action et des comptes publics. La DINSIC, reste, elle, dirigée par Henri Verdier. Elle est placée sous le patronage du secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Majhoubi.

En qualité de délégué interministériel, Thomas Cazenave devra coordonner les deux directions. Un seul homme donc pour faire travailler ensemble deux directions qui dépendent elles-mêmes de deux ministres.

Cette répartition des tâches est toutefois assumée par le secrétaire d’Etat au numérique dans nos colonnes. « Ce délégué interministériel sera placé conjointement sous l’autorité de Gérald Darmanin et de la mienne » a-t-il déclaré à la Gazette le 13 novembre dernier.

Une façon aussi de rappeler que la réforme de l’Etat passera par le 100% numérique, son périmètre, mais aussi par la simplification administrative, feuille de route de l’ancien maire de Tourcoing.

A ce nouvel ordonnancement s’ajoute le nouveau Comité interministériel de la transformation publique (CITP), créé par décret le 21 novembre. Se réunissant une fois par semestre, il est « chargé de définir la politique du Gouvernement dans le domaine de la transformation publique et de s’assurer de son application ».

De possibles tensions entre les administrations

Il comprend Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des compte publics, Mounir Majhoubi, le secrétaire d’Etat au numérique et, logiquement,  « l’ensemble des membres du Gouvernement ». Placé sous l’autorité de Matignon, le CITP sera chargée de piloter les actions de la DINSIC et de la DITP. Par délégation du Premier ministre, il peut être présidé par le ministre de la Réforme de l’Etat, Gérald Darmanin.

Dans un contexte qui laisse entrevoir de possibles tensions entre les administrations de Gérald Darmanin et de Mounir Mahjoubi, ce nouvel organe va toutefois devoir rapidement trouver ces marques.

De la DTIP dépend en effet le programme de développement concerté de l’administration numérique territoriale (Dcant). C’est lui qui va devoir porter l’objectif de la dématérialisation totale de tous les services publiques d’ici 2022, l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron.

Un site Internet pour favoriser l’innovation publique

En pleine semaine de l’innovation publique, du 20 au 26 novembre, le secrétariat d’Etat au numérique a lancé le site Comment-faire. Ce portail de ressources en accès libre pensé pour les agents qui souhaitent travailler de façon innovante vise à accélérer le développement du design des politiques publiques.

Concrètement, Comment-faire propose un véritable mode d’emploi aux agents intéressés par l’innovation (élaboration d’une stratégie, test de prototype, cartographie d’empathie, conception d’un questionnaire de satisfaction des usagers…).

« On cherche à imprégner une culture différente sur le secteur public et on a, parfois, des agents qui sont loin de ça. Ça peut être compliqué pour eux de comprendre ce type de problématique. En leur donnant tous ces outils, notre but est de transformer l’action publique et la conception des services citoyens », explique Baptiste N’tsama, chef de projet en innovation et en design à la DITP à l’Usine digitale.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme de l’Etat : Thomas Cazenave, nouveau délégué interministériel à la transformation publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X