Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lecture publique

Embrouillamini sémantique à la médiathèque de La Trinité

Publié le 09/02/2018 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, Régions

380 LIVRES CC0 via Pixabay - UNE
CC0 via Pixabay
Par une délibération adoptée en décembre 2017 et appliquée au 1er janvier, La Trinité (Alpes-Maritimes) a limité l’accès gratuit « à la médiathèque et à ses services » aux seuls résidents de la commune. Décision qui a suscité un tollé chez les professionnels de la lecture publique. La municipalité tente d'éteindre l'incendie.

Récriminations locales, pétition en ligne, prise de position de l’Association  des bibliothécaires de France (ABF)… force est de constater que la décision de La Trinité (commune des Alpes-Maritimes de 10 170 habitants) appliquée depuis le 1er janvier 2018 n’est pas passée inaperçue.

Les postes informatiques en question

En décembre 2017, le conseil municipal a adopté le principe d’un forfait de 30 euros applicable aux personnes résidant à l’extérieur de la commune et souhaitant utiliser les services de la médiathèque :

A compter du 1er janvier 2018, l’accès à la médiathèque et à ses services sera soumis à une inscription payante de 30 euros annuels, (12 mois consécutifs, de date à date) pour tout usager non domicilié sur le territoire trinitaire. Aucune gratuité ne sera ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Embrouillamini sémantique à la médiathèque de La Trinité

Votre e-mail ne sera pas publié

François

12/02/2018 09h26

Cette décision me paraît tout à fait sensée !
Pourquoi offrir la gratiuité à tous ? C’est un équipement communal payé par les impôts locaux et il n’y a nulle discrimination à donner la gratuité aux habitants et de faire payer les non-résidents.
Quand on va dans une piscine ou un conservatoire on paie le service, avec parfois la prise en compte du quotient familial et du lieu de résidence, et on ne crie pas au scandale.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X