Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[100e congrès] Mon maire, ce héros

Portrait-robot : le maire écolo

Publié le 17/11/2017 • Par Arnaud Garrigues • dans : Dossiers d'actualité

100e congres_WEB_V2
La Gazette/Pascale Distel
L’image du maire défenseur de l’environnement a bien évolué. Désormais, il est présent sur tous les sujets. Déterminé, visionnaire, il semble le plus à même de conduire la transition d’un territoire.

Cet article fait partie du dossier

100e congrès des maires : mon maire, ce héros

 

Reconnaissons-le : le maire écologiste est une espèce rare dans le paysage actuel. Eric Piolle (EELV), qui a pris la mairie de Grenoble en 2014, en est la figure la plus emblématique. Mais cet animal-là vit aussi bien dans les villes que dans les champs. Par exemple à Ungersheim, dans le Haut-Rhin. Une commune de 2 000 âmes connue dans le monde entier grâce à la transition écologique qu’a pilotée son maire, Jean-Claude Mensch. « J’avais déjà cette culture écolo quand je suis arrivé », reconnaît celui qui a été suppléant d’un vert bien connu, courant naturaliste : Antoine Waechter. En l’espace de cinq mandats, Jean-Claude Mensch a multiplié les projets (chauffage solaire de l’école et de la piscine, cantine bio, monnaie locale, etc.), réussissant ainsi la mue de ce territoire affecté par la fermeture des mines. Visionnaire.

Avoir une vision claire de la transition dans leur territoire

C’est d’ailleurs l’une des qualités de ces élus, selon Claire Roumet, directrice de l’association Energy cities : « Ils ont une vision claire de la transition dans leur territoire. Ils savent où ils veulent arriver, sont extrêmement motivés et très bons sur leurs dossiers. » D’où le fait que de nombreux maires adjoints ou vice-présidents de métropole catalogués écolos se voient confier des portefeuilles importants, souvent risqués politiquement. C’est le cas à Paris – sur le dossier sensible des transports – ou à Nantes, Lille, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Lyon. Mais attention aux raccourcis : un maire écolo n’est pas forcément encarté chez EELV. « Il peut aussi bien être de gauche que de droite, tant qu’il a cette fibre écologiste », estime Claire Roumet qui range dans cette catégorie Anne Hidalgo comme Alain Juppé.

Mais attention aux raccourcis : un maire écolo n’est pas forcément encarté chez EELV

Autre exemple avec Carole Grelaud, maire (PS) de Couëron (20 300 hab., Loire-Atlantique), qui revendique également « une fibre écologiste » mais préfère se revendiquer de la social-écologie. « Très tôt, à Couëron, nous avons appliqué les piliers du développement durable. Par exemple l’importance du rôle du citoyen dans la construction du projet, en créant un conseil des sages et un conseil des enfants », déclare-t-elle. Les élus écologistes ont d’ailleurs été les plus ardents promoteurs de la démocratie citoyenne. Ils sont aussi très engagés sur le terrain social. N’est-ce pas l’un d’eux, Damien Carême (PS puis EELV), le maire de Grande-Synthe (23 400 hab., Nord), qui a pris la tête du front contre l’Etat pour exiger un meilleur accueil des migrants ?
C’est donc bien une vision élargie de l’écologie qu’il faut avoir aujourd’hui, tant ce mot embrasse des composantes multiples.

Plus vert qu’un Vert

L’été dernier, le commissaire européen à l’énergie, Miguel Arias Cañete, s’est rendu à la Convention des maires pour le climat et l’énergie pour présenter à ces élus européens son paquet « énergie propre ». Et il s’est fait vertement recevoir, lorsqu’il a souhaité impliquer plus fortement les collectivités à propos des infrastructures de charge des véhicules électriques. Car électriques ou pas, les maires en ont assez des voitures et veulent avant tout en réduire le nombre, lui ont-ils fait savoir. Si bien que le maire adjoint de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski (EELV), qui était présent ce jour-là, a lâché en aparté : « C’est incroyable, ils sont plus verts que moi ! »

 

Il continue à tracer son sillon « sans chercher à imposer son imaginaire »

Eric Piolle, maire de Grenoble

 

Eric Piolle, maire (EELV) de Grenoble (160 800 hab, Isère)

Accéder à la tête d’une grande ville  ne lui a pas tourné la tête. Eric Piolle continue de se déplacer en vélo, ne porte pas de cravate et a renoncé à plus de la moitié de ses émoluments légaux. S’il se revendique écolo, le maire de Grenoble rappelle que sa mission est d’appliquer « un projet sur lequel ne flotte pas de drapeau », élaboré par des réseaux de citoyens, associations et plusieurs formations politiques. Certes, confronté à une situation financière plus dure que prévue, il a dû arbitrer. Mais « rien de plus difficile que ce que j’avais fait avant », estime cet ancien cadre dirigeant dans l’industrie. Il continue donc à tracer son sillon, « sans chercher à imposer [son] imaginaire ». Concerter, expérimenter, quitte à se tromper, « avec une exigence en permanence renouvelée » : voilà son credo. Qu’en pensent alors les Grenoblois, qu’il rencontre si souvent ? « Ils voient ma cohérence », répond-il, avec un calme qui ne semble pas le quitter.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Portrait-robot : le maire écolo

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X