Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Des tests in situ de matériaux et de plantations pour diminuer les îlots de chaleur

Publié le 15/11/2017 • Par Françoise Sigot • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

Au sein même du quartier de La Part-Dieu, une table d'expérimentation permet de développer douze matériaux de sol.
Au sein même du quartier de La Part-Dieu, une table d'expérimentation permet de développer douze matériaux de sol. SPL Lyon Part-Dieu
Le quartier de La Part-Dieu est l’un des plus chauds de Lyon en été. La densification en cours risque d’accentuer ce phénomène. L’un des enjeux de l’important chantier de la requalification de La Part-Dieu est d’améliorer le confort des habitants et des salariés du quartier. En testant différents revêtements de sols, façades et espèces végétales, il s’agit de choisir les solutions les mieux adaptées aux contraintes climatiques et urbanistiques.

D’ici une dizaine d’années, le quartier de La Part-Dieu à Lyon accueillera 650 000 mètres carrés supplémentaires de bureaux, soit une croissance de plus de 50 %, mais aussi plus de 2 000 nouveaux logements. Sans compter le renforcement de l’offre de commerces et de loisirs. Un projet urbain impliquant une densification qui fait craindre une montée en puissance des îlots de chaleur. C’est la raison pour laquelle, depuis le printemps, la SPL Lyon Part-Dieu et les partenaires du projet urbain testent l’albédo (partie réfléchissante d’une surface) de différents types de matériaux et les solutions de mise en œuvre avant leur utilisation dans les chantiers du quartier.

Les caractéristiques d’absorption de l’eau et le confort d’usage sont aussi passés au crible dans le cadre d’essais qui se ...

Article réservé aux abonnés
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Des tests in situ de matériaux et de plantations pour diminuer les îlots de chaleur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X