Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Le NPNRU 2 au crible des sénateurs

Publié le 08/11/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

nicolas-grivel-anru-une
DICOM / Jacky d. Frenoy.
Auditionné par la commission des affaires économiques du Sénat le 8 novembre, le directeur général de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine a présenté un état des lieux du travail mené sur le Nouveau programme de renouvellement urbain, alors que le doublement de son budget a été voté par les députés le 3 novembre dernier.

C’était une des annonces fortes d’Emmanuel Macron pendant la campagne électorale : le doublement du NPNRU, de 5 milliards initialement dans la loi Lamy du 21 février 2015, à 10 milliards, a été voté en première lecture par les députés dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018, le 2 novembre. Un milliard supplémentaire avait déjà été annoncé par François Hollande en septembre 2016, de la part de l’Etat, alors que plus de 90% des cinq milliards est en fait financé par Action Logement.

Qui va financer le NPNRU ?

Reste maintenant à déterminer concrètement qui va assumer ce financement – ce dont se sont alarmés les sénateurs membres de la commission des affaires économiques. Les négociations sont en  cours, liées aux discussions autour de l’article 52 du projet de loi de finances, qui prévoit le dispositif de baisse des APL compensée par les bailleurs sociaux.

En attendant, 200 millions d’euros sont, pour le moment prévus,

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le NPNRU 2 au crible des sénateurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean-Jacques

09/11/2017 04h39

Et pendant ce temps là, l’aide internationale, notamment française, aux pays en crise diminue… du coup, c’est sur le territoire national que l’on finit par payer l’addition, financière et sociale…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X