Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Achats publics

Achats publics : le rôle stratégique de la définition des besoins

Publié le 01/12/2017 • Par Auteur associé • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Magnifying glass and diagram
Adobe Stock / mashe
Aristote disait : « La définition fait connaître ce qu'est la chose ». Cette citation résume parfaitement l'une des principales missions du travail de l'acheteur qui consiste à replacer au centre de l'acte d'achat le besoin. Une direction des achats passe un marché, non pas pour réaliser un bel exercice juridiquement parfait, mais pour acheter un bien ou un service utile à l'exercice des missions de service public. Une bonne évaluation des besoins est donc la condition sine qua non pour que l'achat soit effectué dans les meilleures conditions.

Guillaume Laffineur

Chef du bureau performance à la direction des achats de l'Etat

Bien définir son besoin : maximiser les économies, minimiser les risques

Il faut bien avoir à l’esprit que la performance achat découle d’une implication en amont très forte au niveau de l’expression et de la définition des besoins. 60 à 70 % du potentiel d’économies sur un marché s’obtient en travaillant de manière approfondie la nature d’achat en se posant des questions simples sur le(s) besoin(s) : quoi ? pour qui ? comment ? dans quel délai ? où ?

Par ailleurs, ne pas prendre le temps nécessaire – long et fastidieux à première vue – d’une bonne définition des besoins expose à des revers qui obèrent tout ou partie de la valeur ajoutée de l’approche achat. En effet, un besoin mal calibré en quantité et en qualité ouvre ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Achats publics : le rôle stratégique de la définition des besoins

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X