Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Statistiques

A quoi ressemble le marché funéraire en 2017 ?

Publié le 31/10/2017 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

CIMETIERE DE BRETIGNY 19-®Thibault d'Argent 2012
®Thibault-dArgent-2012
Concentration financière, bataille concurrentielle, nouveaux acteurs.... Le secteur funéraire est entré ces dernières années dans une profonde mutation. Une étude prospective du cabinet Xerfi dresse un tableau chiffré et rare d'un marché qui demeure méconnu.
Ce sont des chiffres rares, révélés dans une étude du cabinet Xerfi à l’occasion de l’assemblée générale de l’Union du pôle funéraire public (UPFP) en septembre dernier. Une étude qui confirme la profonde mutation d’un marché où les opérateurs publics tentent de résister en revendiquant leur spécificité.

La bataille concurrentielle se poursuit

Selon ce document, qui dresse un état des lieux actualisé du secteur, le marché funéraire, lourd de 2,5 milliards d’euros, est toujours et largement dominé par le leader OGF, maison mère des Pompes funèbres générales (PFG), avec 25% de part du marché et un chiffre d’affaires de 600 M€.

Créé en 2010, le groupe Funécap apparaît comme le challenger et continue de monter en puissance, avec 10% de part de marché et 250 M€ de chiffre d’affaires.

Suivent plusieurs réseaux et groupements d’indépendants comme Le Choix funéraire, Funéplus ou Funéris. Ils représentent 15% de part de marché pour 350 M€ de chiffre d’affaires.

Les opérateurs publics s’emploient pour leur part à tirer leur épingle du jeu. Ils pèsent encore environ 380 M€ de chiffre d’affaires, soit 16% de part de marché. Mais comme le souligne Patrick Lerognon, président de l’Union ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A quoi ressemble le marché funéraire en 2017 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X