Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eau

Gemapi : les lignes vont-elles bouger avant le 1er janvier 2018 ?

Publié le 31/10/2017 • Par Fabienne Nedey • dans : A la une, A la une, actus experts technique, France

Symadrem 4
Symadrem
Deux mois à peine avant l’entrée en vigueur de la nouvelle compétence Gemapi, ce dossier fleuve connaît des rebondissements que personne n’osait plus espérer.

Après les promesses d’assouplissement de l’exercice de la nouvelle compétence Gemapi formulées par le gouvernement lors de la convention de l’ADCF, le 6 octobre dernier à Nantes, les choses n’ont pas traîné : une proposition de loi allant dans ce sens a été déposé le 17 octobre par le député Marc Fesneau (Modem).

« Le souhait du gouvernement était initialement de proposer des modifications à la fois sur la Gemapi et sur le transfert des compétences eau et assainissement, aux alentours de janvier ou février 2018. Mais pour la Gemapi, ce sera trop tard. S’agissant d’éléments touchant à la mise en œuvre pratique de cette compétence, les modifications doivent être apportées avant qu’elle n’entre en vigueur le 1er janvier 2018. D’où l’idée de profiter d’une niche parlementaire dont nous disposions, le 30 novembre, à l’Assemblée nationale, pour étudier un texte corrigeant le tir sur la Gemapi », relate Marc Fesneau.

Il annonce vouloir aussi se rapprocher de ses collègues du Sénat pour préparer le terrain de leur côté. Le texte devra en effet être voté en une seule lecture pour pouvoir être promulgué à temps.

« Il faut tout tenter pour aider les collectivités »

« C’est sûr, c’est très tendu en terme de délais, convient le député. Mais nous n’avons pas le choix : il faut tout tenter pour aider les collectivités à sortir de l’impasse. L’enjeu, c’est d’être pragmatique et efficace, et surtout, d’écarter la tentation de faire de ce texte une sorte de voiture balai pour corriger d’autres problématiques. Moyennant quoi, nous avons une bonne chance d’aboutir », explique le député de Loir-et-Cher.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Gemapi : les lignes vont-elles bouger avant le 1er janvier 2018 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X