Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Trois projets alimentaires territoriaux qui ont bien mis la main à la pâte

Publié le 09/11/2017 • Par Hélène Huteau • dans : France, Innovations et Territoires

Gemüse
PhotoSG - Fotolia
Les projets alimentaires territoriaux (PAT), lancés par la loi d’avenir de 2014, sont des projets politiques transversaux permettant d’unir de multiples initiatives. Les collectivités peuvent le porter, tout comme les associations dont elles font partie en s’y regroupant, avec des professionnels et des syndicats. La réserve foncière et le développement d’un projet agricole sont un premier levier. Les outils de transformation implantés sur le territoire sont aussi essentiels.

 

Le ministère de l’Agriculture a lancé, fin septembre, un nouvel appel à projets sur les Projets alimentaires territoriaux (PAT), dans le cadre du Programme national pour l’alimentation (PNA). Cinq à dix projets seront soutenus à hauteur de 30 000 à 40 000 euros sur dix-huit mois environ, pour le financement d’études. Parmi les lauréats précédents, Lons-le-Saunier (17 100 hab., Jura) est parti de l’ambition de préserver son eau potable des pesticides. Sur le plateau de Saclay, en Ile-de-France, trois communautés de communes et deux départements se sont mobilisés au sein de l’association Terre et cité, pour maintenir l’agriculture en tant que patrimoine d’un territoire très convoité. Quant à Tulle agglo, en Corrèze, elle partageait avec un groupe d’éleveurs la volonté d’approvisionner localement la restauration collective.

Ces expériences ont été présentées lors d’une journée d’information et d’échanges organisée par Territoires conseils (groupe Caisse des dépôts), le 5 octobre. Quel que soit leur point de départ, les PAT sont des fusées à plusieurs étages. « Il faut avoir des entrées diverses pour pouvoir rassembler un maximum de monde », remarque Thomas Joly, maire de Verrières-le-Buisson (15 700 hab., Essonne), vice-président de la communauté d’agglomération de Paris-Saclay (27 communes, 300 000 hab.) et président de l’association Terre et cité, décrocheur du premier PAT francilien. Environnement, lien social, développement économique ou même recherche et innovation…

Au départ, la restauration collective

Comme souvent, l’association Terre et cité est partie de l’approvisionnement de la restauration collective, il y a dix ans. Ce fut aussi la stratégie gagnante de Lons-le-Saunier, à la ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Trois projets alimentaires territoriaux qui ont bien mis la main à la pâte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X