Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Rapport

Le gouvernement s’engage à clarifier le rôle et les missions des Atsem

Publié le 30/10/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

les étoiles filantes
© P. Marais/La Gazette
Actualiser les missions des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem), leur créer un débouché en catégorie B et leur permettre un accès au cadre d’emplois des agents de maîtrise. C'est ce qu'a promis le gouvernement juste après la publication, vendredi 27 octobre dans la soirée, du rapport conjoint de l’Inspection générale de l’Éducation nationale (Igen) et de l’Inspection générale de l’administration (Iga) consacré aux missions des Atsem.

Au-delà des « adaptations souhaitables du temps de travail et de la formation, il est devenu nécessaire et légitime de clarifier les missions et le rôle des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles [Atsem] », écrivent l’Iga et l’Igen dans leur rapport sur le sujet, rendu public vendredi 27 octobre dans la soirée.

Un sentiment partagé par les ministres de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, et de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin. Ils ont fait savoir, dans la foulée, qu’ils donneront suite aux propositions des deux inspections avec :

  • « l’actualisation de la définition des missions des Atsem ;
  • la création d’un débouché en catégorie B avec l’ouverture d’une voie de concours interne d’accès au cadre d’emploi d’animateur territorial ;
  • la reconnaissance de la fonction de coordination confiée par les communes, avec un accès au cadre d’emplois des agents de maîtrise (catégorie dite « C+ ») ».

Pour mémoire, le rapport de l’Iga et de l’Igen était attendu de longue date. Il visait à compléter la vision du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) qui s’était auto-saisi de la question début 2017. Le gouvernement d’alors s’était engagé à lui présenter des projets de décrets modifiant le statut des Atsem et précisant les modalités de leur accès aux concours d’agents de maîtrise et d’animateurs. L’objectif est donc maintenu : les textes sont annoncés pour la séance plénière du 15 novembre prochain (1).

Engagement des employeurs

Pour l’Iga et l’Igen, les employeurs ont aussi un rôle à jouer. C’est pourquoi elles préconisent l’élaboration d’un « document d’engagement » par l’Association des maires de France, la direction générale des collectivités locales et la direction générale de l’enseignement scolaire. Il aurait pour principal but de prévenir « les interprétations possiblement divergentes et parfois conflictuelles résultant de la double hiérarchie [mairie et Éducation nationale] » des Atsem.

Cette charte listerait des modalités de :

  • production par l’employeur territorial, pour chaque Atsem, d’une fiche de poste détaillant ses missions, son temps de travail ;
  • partage d’informations entre employeurs territoriaux et directeurs d’écoles (plannings intégrant le temps scolaire et périscolaire, règles d’octroi des congés, système de remplacement, etc.) ;
  • d’organisation de formations communes enseignants-Atsem ;
  • d’accompagnement des évolutions de carrière des Atsem et d’identification des outils de prévention des risques professionnels etc.

Certains points pourraient être explicités par circulaire, propose la mission.

Pas de fixation d’un taux d’encadrement

A noter que cette dernière, parmi ses huit suggestions, ne reprend pas deux recommandations-phares du CSFPT : la fixation d’un taux d’encadrement  (nombre d’agents par classe rapporté au nombre d’enfants) et la conduite d’une étude afin de réinterroger l’évolution du taux d’encadrement sur le temps périscolaire et le temps de repas.

Le gouvernement assure que « la concertation se poursuivra […], avec les organisations syndicales et les représentants des employeurs territoriaux, sur l’amélioration des conditions de travail des Atsem ».

Missions des Atsem : les recommandations de l’Iga by La Gazette des communes on Scribd

Notes

Note 01 Ils avaient été inscrits "sous réserves" puis retirés des ordres du jour des séances plénières du Conseil sup' de septembre et octobre dernier, finalement annulées faute de textes à examiner Retour au texte

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement s’engage à clarifier le rôle et les missions des Atsem

Votre e-mail ne sera pas publié

Dolphy

30/10/2017 11h16

Et pour les ASEM des écoles privées,
quand est-il ???
Devrons nous postuler dans le publique pour être reconnues ???

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X