Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Prévention des risques

Passer d’une démarche d’évitement des coûts à une politique d’espérance de gains

Publié le 27/10/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Le tryptique humain-technique-finance doit désormais constituer l'argumentaire du préventeur. Par exemple, acquisition de nouveaux outils pour plus de sécurité.
Le tryptique humain-technique-finance doit désormais constituer l'argumentaire du préventeur. Par exemple, acquisition de nouveaux outils pour plus de sécurité. PHOVOIR
Convaincre de l’utilité d’une action de prévention est difficile ? Parler de retour sur investissement peut être la clé. La petite couronne d’Ile-de-France le teste.

Face à la baisse des dotations, les collectivités territoriales font le tri dans leurs dépenses. « Parfois au détriment de la prévention », regrettait ­Michel ­Rouland, chargé de mission au FNP de la Caisse nationale de retraites des agents de collectivités locales, lors du salon ­Préventica au mois de juin. « Les préventeurs se doivent aujourd’hui d’objectiver le lien entre la prévention et la performance globale du service public. Passer d’une politique d’évitement des coûts à une politique d’espérance des gains. »

Un nouvel angle d’attaque qui pourrait faire mouche auprès des élus et directeurs généraux, peu sensibles aux arguments classiques (réduction des accidents de travail, maladies professionnelles, absentéisme).

Démarches pilotes

Pour aider les préventeurs, le FNP a noué un ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Passer d’une démarche d’évitement des coûts à une politique d’espérance de gains

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X