Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sénat

« L’aménagement du territoire reste le parent pauvre des politiques publiques »

Publié le 26/10/2017 • Par Sylvain Morvan • dans : Actualité Club Techni.Cités, France

Plan aménagement du territoire - échangeur autoroute
Fotolia
Pour lutter contre les disparités territoriales, les sénateurs ont plaidé le 25 octobre dernier pour une politique d'aménagement du territoire plus ambitieuse. Le ministre de la Cohésion des territoires a d'ailleurs promis l'annonce d'un vaste plan pour revitaliser les centres-villes des petites et moyennes villes d'ici à la fin de l'année.

Le Sénat a mis en place en mars 2016 un groupe de travail sur l’aménagement du territoire. L’objectif ? Trouver la parade à la  métropolisation du territoire, et à la naissance de cette « France périphérique », composée de zones rurales ou de banlieues qui demeurent pauvres en emplois et en services publics. Publié le 31 mai 2017, en pleine période électorale, le rapport de ce groupe de travail était passé quasiment inaperçu. Ce mercredi, le Sénat débattait enfin des conclusions dudit rapport.

Une ambition de l’Etat très faible en matière d’aménagement du territoire

Intitulé « Aménagement du territoire : plus que jamais une nécessité », le rapport des sénateurs Hervé Maurey (Eure, Les Centristes) et Louis-Jean de Nicolaÿ (Sarthe, LR) dresse un constat cinglant.

« Depuis les années 1990, force est de constater que l’État a abandonné toute ambition en matière d’aménagement du territoire. Jadis, acteur clé de l’organisation du territoire, son rôle est désormais limité au mieux à celui de facilitateur quand il n’est pas totalement désengagé. Le rôle dévolu au CGET (ex- DATAR), autrefois bras armé de l’État pour l’aménagement du territoire, en est l’illustration la plus flagrante. Ce dernier ne constitue plus qu’une structure vidée de sa substance, de ses moyens d’actions et de toute ambition même. (…) A défaut d’un État qui prendrait à bras-le-corps l’aménagement du territoire, la situation économique et sociale du pays ne pourrait que s’aggraver.»

Faire de l’accessibilité numérique et de la lutte contre les déserts médicaux une priorité

« L’aménagement du territoire est le parent pauvre des politiques publiques ! » a martelé Hervé Maurey mercredi en séance publique. Le rapport recommande notamment de faire de l’aménagement du territoire un critère prioritaire des choix d’investissement de l’État, et de transformer le CGET en structure de pilotage stratégique du territoire national, placée sous l’autorité d’un secrétaire d’État et rattaché directement au Premier ministre.

Il définit surtout deux priorités : l’accessibilité numérique, en désenclavant rapidement tous les territoires privés d’accès au haut débit, et la lutte contre les déserts médicaux, en régulant mieux l’installation des professionnels de santé. « 5 millions de français vivent dans ces zones désertées par les médecins », insiste Louis-Jean de Nicolaÿ.

Jacques Mézard confirme un plan pour la reconquête des villes moyennes

Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, a assuré aux sénateurs que le gouvernement partageait « l’essentiel du bilan et des objectifs » du rapport… mais sans prendre d’engagement vis-à-vis des recommandations du groupe de travail. Une « déception » pour Hervé Maurey, qui attendait « des mesures courageuses » sur l’installation des médecins : les sénateurs préconisent, par exemple, un conventionnement sélectif des médecins en fonction de leur zone d’installation, et une obligation, pour les médecins spécialistes, d’exercer pendant deux ans à la fin de leurs études dans les hôpitaux des chefs-lieux de départements actuellement délaissés.

L’ancien sénateur a en revanche confirmé qu’un « plan spécifique sera annoncé en fin d’année pour la reconquête des centres villes, en agissant sur le commerce, l’habitat et les services ». Une réponse au fossé qui se creuse entre les grandes métropoles dynamiques et les petites ou moyennes villes, où se multiplient les commerces et logements vides.

Une convention sera signée avec Action Logement pour un investissement de 1,5 milliards d’euros, dans l’objectif de revitaliser les villes moyennes. Le ministre a aussi plaidé pour un meilleur entretien « des routes nationales et des voies ferrées qualifiées de secondaires. » Une intention louable… Mais la future réduction nombre de gares desservies par le TGV, si les intentions de la SNCF se confirment, risque de creuser plus encore les disparités territoriales.

 

 

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’aménagement du territoire reste le parent pauvre des politiques publiques »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X