Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers scientifiques et techniques

Ingénieur en chef territorial : métiers, recrutement, carrière, salaire

Publié le 25/10/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

ingénieur
Sergey Nivens
Le cadre d'emplois des ingénieurs en chef territoriaux a été créé en 2016 pour notamment offrir de meilleures carrières à ces hauts responsables de catégorie A. Recrutés sur concours ou par la promotion interne, ils travaillent dans des collectivités territoriales, établissements publics locaux et offices publics de l'habitat de grande taille.

Les missions de l’ingénieur en chef territorial

Cadre supérieur de la fonction publique territoriale (catégorie A), l’ingénieur en chef est à la tête de plusieurs services ou équipes au sein d’établissements publics et offices publics de l’habitat de grande taille, voire de très grande taille.

Ses missions, il peut les exercer dans une quasiment tous les secteurs scientifiques et techniques relevant des collectivités territoriales et leurs établissements publics : l’ingénierie, la gestion technique et l’architecture, les infrastructures et réseaux, la prévention et la gestion des risques, l’urbanisme, l’aménagement et les paysages, l’informatique et les systèmes d’information des collectivités territoriales,

  • A l’instar des ingénieurs territoriaux, les ingénieurs en chef doivent posséder les diplômes requis par la loi du 3 janvier 1977 pour exercer des missions d’architecte.

Les métiers/emplois possibles de l’ingénieur en chef territoril

Voici un échantillon des emplois ou postes proposés aux ingénieurs en chef, issu de leurs offres d’emploi.

  • Directeur  développement et grands projets
  • Coordonnateur de la sécurité sur le domaine public
  • directeur de l’évaluation et de la performance
  • Directeur gestion du patrimoine
  • Directeur de programmes
  • Responsable technique – Régie SIEEEN Chaleur
  • Directeur du pôle développement urbain
  • Directeur du pôle développement urbain
  • Responsable d’arrondissement routier
  • Chef de projet billetique et systèmes d’information
  • Responsable Mission Restauration
  • Responsable de développement de projets éoliens
  • Directeur des services techniques
  • Responsable du pôle GEMAPI et Assainissement
  • Directeur général de l’Agence régionale de l’énergie et du climat
  • Directeur de l’aménagement
  • Directeur territorial de secteur
  • Directeur général adjoint délégué Stratégie et Programmation

Devenir ingénieur en chef par concours

Les ingénieurs en chef territoriaux sont recrutés via des concours externes ou internes organisés par le Centre national de la fonction publique territoriale.

Conditions à remplir pour concourir

Outre les conditions générales d’accès à la fonction publique, les candidats doivent remplir d’autres conditions propres aux concours.

Concours externes : il faut justifier d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme scientifique ou technique équivalent, sanctionnant une formation bac+5 correspondant à l’un des domaines de compétences des ingénieurs en chef.

Concours internes : il faut être fonctionnaire, agent public, militaire, ou agent en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale. Il faut en plus justifier au 1er janvier de l’année du concours de 7 ans au moins de services publics effectifs. Ce concours est également ouvert aux candidats justifiant de 7 ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement de Wallis-et-Futuna (article 36, al. 2 de la loi du 26 janvier 1984).

Les concours sont organisés dans une ou plusieurs de ces options :

  • ingénierie environnementale ;
  • constructions publiques, gestion immobilière, énergie ;
  • aménagement des territoires, déplacements et urbanisme ;
  • réseaux techniques urbains et infrastructures routières ;
  • systèmes d’information et de communication.

Au moment de son inscription, le candidat choisit l’option dans laquelle il souhaite concourir.

Les épreuves du concours externe comprennent 3 épreuves écrites d’admissibilité et 3 épreuves orales d’admission. Celles d’admissibilité comportent 2 épreuves de note de synthèse et de proposition. La troisième consiste en une composition portant sur une question de la société contemporaine.

Les trois épreuves d’admission consistent en un entretien avec le jury, à partir d’un dossier établi par le candidat, une mise en situation professionnelle collective et une épreuve orale de langue vivante étrangère.

Devenir ingénieur en chef par la promotion interne

Un examen professionnel de promotion interne, organisé par le CNFPT, est ouvert aux ingénieurs territoriaux, sous condition d’ancienneté :

  • au moins 4 ans de services effectifs dans un grade d’avancement (ou en détachement dans un emploi fonctionnel) ;
  • ou au moins 6 ans de services effectifs en position de détachement dans un ou plusieurs des emplois fonctionnels listés par le décret du 26 février 2016.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires de l’ingénieur en chef territorial

Lorsqu’ils sont admis à l’un des concours d’ingénieur en chef territorial, les candidats sont nommés élèves du CNFPT, au siège duquel ils suivent une formation initiale d’application pendant 12 mois.

Une fois recrutés, les lauréats issus des concours ou de la promotion interne sont nommés stagiaires pour une durée de 6 mois. Après leur stage, s’il a été satisfaisant, ils sont titularisés. A titre exceptionnel, il peut être prolongé de 6 mois maximum pour les stagiaires issus des concours, ou de deux mois maximum pour ceux bénéficiant de la promotion interne. Les ingénieurs en chef stagiaires dont la titularisation n’est pas prononcée sont licenciés ou, s’ils avaient la qualité de fonctionnaires, réintégrés dans leur cadre d’emplois, corps ou emploi d’origine.

La carrière de l’ingénieur en chef territorial

Ingénieurs en chef territoriaux est un cadre d’emplois technique et scientifique de la catégorie A de la fonction publique territoriale. Il comprend 3 grades :

  1. ingénieur en chef,
  2. ingénieur en chef hors classe,
  3. ingénieur général.

Ce dernier grade à accès fonctionnel est composé de 5 échelons et d’une classe exceptionnelle.

Avancement d’échelon

  • Le grade d’ingénieur en chef a 10 échelons,
  • celui d’ingénieur en chef hors classe 7  et 1 échelon spécial
  • et le grade d’ingénieur général 5 échelons et une classe exceptionnelle.

Avancement de grade

Les modalités sont précisées par le nouveau statut particulier (décret du 26 février 2016), de même que les conditions de passage à l’échelon spécial d’ingénieur en chef hors classe ou à la classe exceptionnelle d’ingénieur général.

Rémunération de l’ingénieur en chef territorial

A titre indicatif (au 1er mars 2016), le traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) d’un ingénieur en chef élève est d’environ 1 660 euros. Puis, celui d’un ingénieur territorial en chef commence en début de carrière (1er échelon) à environ 1 830 euros. En fin de carrière, la rémunération d’un ingénieur général atteint la rémunération hors échelle D (classe exceptionnelle, de l’ordre de 5 635 euros). Au traitement indiciaire s’ajoutent, le cas échéant, le supplément familial de traitement et l’indemnité de résidence, ainsi que le régime indemnitaire.

  • Plus de précisions sur les primes ? Consultez notre Guide des primes de la fonction publique publié en partenariat avec le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne Ile-de-France.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez

préparez votre concours

Références

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ingénieur en chef territorial : métiers, recrutement, carrière, salaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X