Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • A l’heure des ressources en berne, comment repenser les coopérations avec le secteur privé ?

URBANISME ET MOBILITE

A l’heure des ressources en berne, comment repenser les coopérations avec le secteur privé ?

Publié le 23/10/2017 • Par Nathalie Da Cruz • dans : France

Smart-cities-img-dossier
WavebreakMediaMicro - Fotolia.com
Avec la raréfaction des ressources des collectivités, les acteurs privés sont de plus en plus conviés à participer aux projets d'aménagement et aux services de mobilité. Y a-t-il un risque de mainmise des opérateurs privés ? Comment repenser le rôle des collectivités dans ces nouveaux modèles de production des services ? Ces sujets ont été débattus lors d'un colloque organisé par la Gazette des communes, le 19 octobre à Paris.

Treize milliards d’économies : c’est le montant que les collectivités territoriales vont devoir économiser au cours du quinquennat. Dans ces conditions, le recours aux acteurs privés est de plus en plus tentant.

Aménagement urbain : pour un partenariat équilibré

En ouverture du colloque organisé par la Gazette des communes, Isabelle Baraud-Serfaty, maître de conférences à Sciences-Po, décrypte qu’ « au départ, les collectivités ou aménageurs achetaient le foncier. Puis celui-ci est devenu trop onéreux. Promoteurs et investisseurs ont pu s’immiscer davantage en amont dans le renouvellement de la ville. »

C’est ce qui s’est passé pour le quartier Atlantis, parc d’activités de 10 hectares situé face à la gare de Massy (Essonne). La ville et l’aménageur, Paris Sud Aménagement, souhaitaient transformer Atlantis en un morceau de ville. « Nous n’avions absolument pas les moyens d’acheter le foncier ; aussi, nous avons opté pour une « ZAC (zone d’activité concertée) incitative », justifie Willem Pauwels, directeur de Paris Sud Aménagement.

A Massy, une ZAC incitative pour éviter d’acheter le foncier

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A l’heure des ressources en berne, comment repenser les coopérations avec le secteur privé ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X