Revue de presse

Agences de l’eau – Léko – TEPCV – bois – eau potable… l’actu de la semaine

| Mis à jour le 27/10/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Retrouvez l'actualité du 17 au 23 octobre 2017 sur les thématiques qui concernent le club Techni.Cités.

Agences de l’eau – C’est un grand pas pour les Agences de l’eau. Le député LREM Matthieu Orphelin a fait savoir sur Twitter dimanche que le dispositif du « plafond mordant » voulu par Bercy dans le PLF2018, qui représentait une somme de 200 millions d’euros pour les Agences, a été supprimé par les députés de la majorité. Toutefois, comme précisé dans notre article, d’autres dispositifs de mobilisation financière du budget des Agences de l’eau ont été maintenus, comme une ponction de 200 millions d’euros sur leur budget, ainsi que le financement de l’AFB et de l’ONCFS.

Léko – Après un feuilleton rocambolesque, et malgré les dernières informations annonçant qu’il avait peut-être trouvé un repreneur, l’éco-organisme Léko a fait taire ce vendredi toute rumeur quant à un possible sauvetage. En effet, celui-ci a annoncé qu’il renonçait à son agrément 2018-2022 au sein de la filière responsabilité élargie des producteurs (REP) Emballages, faute d’avoir pu rétablir sa santé financière. L’outsider mis en touche, le leader Citéo (ex Eco-emballages) se retrouve désormais débarrassé de son concurrent.

TEPCV  C’est un nouveau revers financier pour les collectivités. Dans une circulaire datée du 26 septembre, Nicolas Hulot enjoint les préfets à mettre un coup de frein au financement des conventions TEPCV établies entre l’Etat et les territoires. « L’objectif est annoncé sans détour : les crédits versés […] pour les TEPCV  s’élèvent à 400 millions d’euros alors que les engagements conclus dans le cadre de ce dispositif s’élèvent à 750 millions. Il s’agit donc de résoudre cette impasse en appliquant plus strictement les règles pour annuler un maximum de conventions », révèle Amorce.

Bois – « La collecte de vieux meubles s’accroît, mais pas les débouchés pour le bois recyclé », constatent les Echos. En cause, l’augmentation des stocks nationaux, qui ont atteint 600 000 tonnes en 2016, un volume qui dépasse les capacités de stockage prévues par les recycleurs. Sous peine d’amende, ceux-ci jettent donc le trop-plein en décharge, témoigne Pascal Léon, responsable de la filière bois chez Federec.

Eau potable – La qualité de l’eau se dégrade de plus en plus en France, alerte l’UFC-Que-Choisir. S’agissant des nitrates, la proportion des nappes phréatiques fortement contaminées (plus de 40 mg/l) a augmenté de moitié entre 1996 et le début de l’année 2010, avec comme conséquence que 43% des nappes dépassent désormais la valeur guide européenne », explique l’association de consommateurs sur son site. La cause ? L’agriculture intensive, qui a augmenté le recours aux pesticides de 18% en 5 ans.

Insectes –  En trente ans, près de 80 % des insectes auraient disparu en Europe, titre le Monde. Un déclin qui est dû à l’intensification des pratiques agricoles et au recours massif aux pesticides, explique le quotidien, qui s’appuie sur les résultats d’une étude internationale publiée mercredi 18 octobre par la revue scientifique PLoS One.

VLS – C’est une technologie qui est en passe de ringardiser le Vélib’ et autres vélos proposés en libre-service par les municipalité. Le vélo en totale liberté – que l’on laisse où l’on veut et qui peut être déverrouillé à l’aide d’un simple smartphone – débarque à Angers du 21 au 28 octobre, annonce Ville intelligente Mag. Les angevins seront suivi de près par Paris, qui a opté pour un prestataire différent, mais où le concept reste le même, explique le Nouvel Obs.

Billettique – C’est un scénario digne d’un film de science-fiction, et pour autant il semble bien parti pour se réaliser. We Demain révèle que la société américaine Cubic Transportation System – en charge de la carte de métro londonienne Oyster – est en train de développer un nouveau système de billetterie. « Dans les gares du futur, plus besoin de carte ou de ticket de métro. Vous validerez votre passage grâce à une borne permettant la reconnaissance faciale ou l’analyse des veines des paumes de votre main », explique le magazine. Ce système doit être testé pour… 2018 !

Et aussi…

  • Charente-Maritime : un ingénieur a créé un plastique 100% biodégradable [Le Parisien] ;
  •  Lille Métropole sera « capitale mondiale du design » en 2020 [Challenges] ;
  • Gaspillage alimentaire : chaque Français jette (encore) l’équivalent d’un repas par semaine [Le Figaro].
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X