Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Banque Postale

Le Grand Avignon : un tramway pour favoriser l’attractivité

Publié le 19/10/2017 • Par Auteur agréé • dans : Contenu partenaire

« Le tramway est indispensable à notre attractivité et La Banque Postale nous a proposé un prêt équilibré. »
« Le tramway est indispensable à notre attractivité et La Banque Postale nous a proposé un prêt équilibré. » D.R.
Les travaux de création du tramway, débutés en septembre 2016 pour une inauguration prévue en 2019, représentent un budget de 117 millions d’euros HT pour la communauté d’agglomération d’Avignon et ses 190 000 habitants. À l'occasion de ce chantier d'envergure pour l'agglomération, Jean-Marc Roubaud répond à cinq questions incontournables pour les élus et techniciens en charge de l'aménagement d'un réseau de transport urbain.

À quels enjeux le tramway répond-il pour l’agglomération avignonnaise ?

Le problème des déplacements dans l’agglomération est réel. L’engorgement créé par la circulation automobile induit des problèmes de santé publique. La pollution a également un coût financier important pour la collectivité. Il représenterait près de 17 milliards d’euros pour le pays quand on prend en compte l’impact sur la santé, la facture de carburant, l’usure des véhicules ou encore les frais que représentent les retards liés aux embouteillages pour les entreprises. La mobilité quotidienne en milieu urbain est un enjeu primordial. Ce dernier suppose d’impulser une politique efficace de transport multimodale. De nombreuses agglomérations font la promotion des transports en commun qui permettent de baisser la pollution et le stress. C’est devenu un facteur essentiel d’attractivité auprès des citoyens comme des entreprises.

Le tramway est indispensable à notre attractivité et La Banque Postale nous a proposé un prêt équilibré

Comment avez-vous financé ce chantier ?

Principalement par l’emprunt de longue durée. C’est un investissement important qui représente 117 millions d’euros HT. C’est La Banque Postale qui nous a fait la meilleure offre pour un prêt de 61 millions d’euros à taux fixe sur trente ans. Cette durée correspond à la période pendant laquelle le tramway sera en activité, une durée qui permet de ne pas hypothéquer l’avenir, sans pour autant représenter un coût trop important au quotidien pour la collectivité. Depuis quelques années La Banque Postale investit fortement auprès des collectivités territoriales, avec des offres très attractives qui contribuent au développement des territoires. Étalé sur 30 ans et calé sur la durée de vie de l’infrastructure, ce prêt allie équilibre budgétaire et participation équitable entre les différentes parties prenantes, pour un transport en commun vecteur de qualité de vie et d’attractivité économique.

Quelles sont vos autres sources de financement ?

Nous bénéficions de subventions qui représentent un budget de 13,2 millions pour l’État, 4,16 millions d’euros pour la région et le département devrait également participer dans des conditions que nous ne connaissons pas encore. Le tramway est financé par une taxe dédiée, le versement transport (VT). C’est la taxe que paient les entreprises de plus de dix salariés ; elle ne concerne donc pas les artisans, commerçants ou petits entrepreneurs. Les transports sont le premier budget des agglomérations, c’est une compétence obligatoire qui représente un budget de 31,4 millions d’euros pour le Grand Avignon. C’est un budget qui n’est pas équilibré, car les recettes prélevées auprès des voyageurs ne compensent pas le coût. C’est le rôle des élus d’être gestionnaires de l’argent public, en proposant le service le plus optimum possible au meilleur coût, et avec une répartition des frais entre les différents acteurs (les différentes collectivités territoriales, les services de l’Etat concernés, les usagers et entreprises), qui soit la plus juste possible.

Un investissement aussi important que le tramway remet-il en cause votre équilibre financier ?

Le versement transport des entreprises participe à l’équilibre et le reste de la somme est abondé par le budget général de la collectivité. Globalement le tramway ne change pas l’équilibre financier de l’agglomération, il faut prendre cette problématique dans le bon sens. L’équation à résoudre c’est quel budget maximum peut-on consacrer à cette infrastructure sans déséquilibrer ses finances ? Le budget doit être calibré en fonction de la réponse apportée, mais il faut prendre en compte les retombées indirectes. Le tramway induit une mutation du paysage urbain : sur le parcours les logements, les commerces, les bâtiments d’entreprises sont rénovés. À ce titre il contribue à une valorisation foncière.

Le versement transport ne pèse-t-il pas de manière trop importante sur les comptes des entreprises ?

Toutes les agglomérations sont en compétition entre elles pour attirer les entreprises, et le tramway donne une attractivité importante à un territoire. La question des déplacements est de plus en plus centrale et un critère de choix important pour l’implantation d’une entreprise. Ce chantier s’inscrit dans une stratégie multimodale plus large. Nous lançons en parallèle deux lignes de bus haute fréquence et des services de location de vélos. Nous avons aussi réalisé des investissements routiers pour faciliter les déplacements avec des pôles trimodaux. Dans le cadre du budget général nous sollicitons également La Banque Postale, le tramway étant un projet avec un budget propre. Indirectement, La Banque Postale est donc un partenaire qui nous soutient dans la facilitation des déplacements et l’amélioration du cadre de vie pour nos habitants et entreprises.

L’open payment ou paiement sans contact

La Banque Postale s’apprête à proposer le paiement sans contact pour les transports en commun.

Le paiement sans contact, par le biais d’une carte bancaire ou d’un smartphone, facilite grandement l’accès aux transports car il permet aux administrés, comme aux touristes, de se passer de billets/tickets. Il permet donc de réduire la fraude et fluidifie le parcours des clients. C’est aussi une source d’économie pour les collectivités locales qui n’ont plus à gérer un parc à billetterie.

« Ce service, disponible dans des centres urbains comme Londres, sera proposé par La Banque Postale en 2018 », souligne Aurélien Lachaud, directeur Innovation et développement paiement à La Banque Postale. « Cette technologie présente de nombreux avantages, elle permet d’éviter la fraude et d’économiser sur l’entretien d’un parc de billetteries. Aujourd’hui toutes les cartes bancaires sont équipées de la fonction paiement sans contact. Les collectivités intéressées peuvent s’adresser à nous dès maintenant, car le déploiement de ce service nécessite du temps», explique-t-il.

Retour sur la rubrique Développons nos territoires

 

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X