Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Nathalie Appéré, maire de Rennes : « La soi-disant réforme des APL est en réalité guidée par la seule volonté d’économiser »

Nathalie Appéré

Nathalie Appéré, maire de Rennes : « La soi-disant réforme des APL est en réalité guidée par la seule volonté d’économiser »

Publié le 24/10/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Portrait officiel de Nathalie AppŽrŽ et d'Emmanuel Couet
Caroline ABLAIN
Après l’annonce de la baisse des APL de 60 euros dans le parc social, compensée par les bailleurs sociaux, plusieurs élus locaux, dont Nathalie Appéré (PS), maire de Rennes, ont lancé une pétition pour défendre le logement social.

Nathalie Appéré, dont la ville est souvent citée en exemple en matière de politique de l’habitat, dénonce la baisse des APL dans le parc social comme une politique contre-productive.

Les annonces du gouvernement représentent-elles un vrai danger pour le modèle français du logement social ?

A l’évidence oui. Ce qui est présenté telle une réforme est en réalité guidé par la seule volonté de réaliser des économies budgétaires, sans prise en compte des conséquences structurelles sur le secteur du logement social. Le prétexte initial de la baisse des APL était leur caractère inflationniste, or elles ont beaucoup moins augmenté que la dépense de logement ces dernières années.

Par ailleurs, alors que le gouvernement veut provoquer un choc de l’offre, la réduction unilatérale des loyers aura pour ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Nathalie Appéré, maire de Rennes : « La soi-disant réforme des APL est en réalité guidée par la seule volonté d’économiser »

Votre e-mail ne sera pas publié

APPERE

25/10/2017 09h32

Pas mal cette interprétation…
Mais ne peut-on pas dire que si les collectivités augmentent les taux des taxes foncières et d’habitation ce n’est certainement pas pour faire plaisir aux (rares) administrés qui les payent?

Si tel n’est pas le cas, pourquoi les augmenter?

Mes propos ont pour seul objet de rappeler que les élus voient très bien l’aiguille plantée dans l’œil de leur voisin mais ils ont plus de mal pour le pieu qui est planté dans le leur!

Quand les élus sont en charge de la gestion d’une collectivité, il augmentent les impôts et charges de diverses nature… tout en mettant en cause les élus du « niveau supérieur » qui contrecarrent leurs attentes.
Arrêtons de polémiquer et mettons en place des mesures compatibles avec les revenus de la population!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X