Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand Paris

Le Grand Paris va accueillir 7,2 milliards d’euros d’investissements privés

Publié le 19/10/2017 • Par Sylvain Morvan • dans : France

Eiffel tower model with Euro banknotes
nui7711 - Fotolia
Mercredi 18 octobre, la métropole du Grand Paris a annoncé les lauréats du « plus grand concours d'urbanisme et d'architecture d'Europe ». Ces 51 projets urbains, qui représentent 7,2 milliards d'euros d'investissement privés, doivent voir le jour dans les sept années à venir.

7,2 milliards d’euros d’investissements privés pour 51 projets urbains, 815 000 mètres carrés de logement, 867 000 mètres carrés d’activités économiques,9 300 personnes employés chaque année pendant sept ans pour construire ces sites… Et la promesse d’attirer 188 000 touristes et visiteurs chaque année. Les chiffres de l’appel à idées « Inventons la métropole du Grand Paris », vaste concours visant à valoriser des « sites à fort potentiel de développement » donnent le vertige.

« Un moteur puissant pour la métropole »

Sur 420 dossiers déposés, 164 candidats ont été reçus en mars 2017 par un jury composé d’élus et de professionnels de l’aménagement. Mercredi, lors de l’annonce des 51 lauréats à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), Patrick Ollier, le président de la métropole, n’a pas lésiné sur les superlatifs. « C’est le plus grand concours d’urbanisme et d’architecture d’Europe. Un résultat exceptionnel, pour une métropole qui existe depuis 22 mois » s’est plu à souligner celui qui est aussi maire (LR) de Rueil-Malmaison.

Pour Anne Hidalgo, maire (PS) de Paris, ces projets, « au même titre que les Jeux Olympiques, seront un moteur puissant pour la métropole, et notamment pour améliorer la vie dans les quartiers difficiles ».

Des projets particulièrement ambitieux

Parmi les lauréats, le projet Terre et Eaux, à Sevran, est d’ailleurs directement lié aux échéances sportives de 2024. Il consiste en la création de « la première vague artificielle de surf dynamique  en France », au sein d’un grand parc nautique créé pour les jeux olympiques et paralympiques.

Les 50 autres projets regorgent aussi de belles promesses exaltées par les images 3D des cabinets d’architectes et le verbe fleuri des dossiers de presse. Ainsi, sur le site de l’emblématique Maison du peuple de Clichy-la-Garenne, classée monument historique, naîtra une tour de 30 étages de béton fibré et de verre. Résultat d’une « prouesse constructive », elle sera posée « en équilibre sur la Maison du Peuple pour ne pas impacter le sol de l’espace public » et « dialoguera telle une sentinelle avec la Cité judiciaire des Batignolles », à Paris.

En choisissant des projets comportant des « toitures végétalisés », des « espaces de pâturage » ou faisant la part belle à l’« agriculture urbaine », la métropole s’est donné pour objectif de « faire revenir la nature en ville ». 19 des 51 projets architecturaux concernent des lieux proches des gares du futur Grand Paris Express.

Le plus important concerne le secteur Pleyel, à Saint-Denis : un nouveau quartier mêlant logements, bureaux, hôtels et résidences étudiantes doit voir le jour sur 176 000 m2. A Thiais, Vuillejuif, Vitry-sur-Seine ou Bagneux, des projets mêlant activités économiques et logements doivent également sortir de terre. Et ce malgré le flou qui demeure autour du calendrier de la mise en œuvre de ces 200 kilomètres de lignes de métro autour de Paris, alors que des rumeurs d’un report du calendrier, voire de la suppression de certaines lignes, commencent à apparaître.

La sélection de l’appel à idées « Inventons la métropole du Grand Paris » va se poursuivre à Charenton-le-Pont, Rosny-sous-Bois et Paris, où trois nouveaux lauréats devraient s’additionner dans les prochaines semaines aux 51 projets déjà sélectionnés.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette
LeMoniteur
EDF expose son nouveau visage au Simi

EDF expose son nouveau visage au Simi

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Le Grand Paris compte toujours plus de bureaux

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Grand Paris Express : pourquoi les élus votent contre le budget provisoire 2018 de la Société du Grand Paris

Commentaires

Le Grand Paris va accueillir 7,2 milliards d’euros d’investissements privés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X