Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[éDITO] relations état-collectivités

Macron fait les yeux doux au monde local

Publié le 20/10/2017 • Par Jean-Marc Joannès • dans : France

Congrès Epl
D.R.
Dépêché pour affirmer le soutien du gouvernement à la gestion du service public par l’économie mixte, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat à la Transition écologique, a fait les yeux doux, le 12 octobre, à la Fédération des entreprises publiques locales (EPL) réunie en congrès à Bordeaux.

Dépêché pour affirmer le soutien du gouvernement à la gestion du service public par l’économie mixte, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat à la Transition écologique, a fait les yeux doux, le 12 octobre, à la Fédération des entreprises publiques locales (EPL) réunie en congrès à Bordeaux. Le gouvernement veut s’appuyer sur l’expertise des EPL, qu’il s’agisse de la préparation de la réunion de la deuxième Conférence nationale des territoires (CNT), de la mise en place des contrats de transition écologique ou, actualité oblige, en matière de politique du logement.

Revirement délicat

De façon générale, la grogne du monde local semble en effet désormais inciter le gouvernement à s’expliquer… et à impliquer. Un revirement délicat: les brèches dans la confiance, pourtant revendiquée par le gouvernement, sont profondes. Même la Cour des comptes s’en émeut: les représentants des collectivités doivent être associés « réellement et systématiquement » en amont de l’élaboration des projets de lois de finances. La reconquête se fera donc par l’invitation du monde local à toute une série de rendez-vous.

Réformes structurelles

Avant la deuxième CNT, prévue mi-décembre, le gouvernement mise sur le « grand forum de l’action publique », en novembre. « En même temps », le Premier ministre a présenté, le 13 octobre, la mission préparatoire au pacte financier Etat-collectivités. Le programme Action publique 2022 sera, lui, la clé de voûte de ce vaste travail de réflexion. Décomposé en chantiers interministériels et s’appuyant sur des administrations pilotes, ce dispositif devra « croiser au maximum les expertises et les attentes ». Le comité d’Action publique 2022 formulera, dès 2018, des propositions de réformes structurelles sur 21 politiques publiques identifiées comme prioritaires, tout en faisant « preuve d’audace et d’innovation, en évitant l’approche comptable ».

A la tête de ce comité indépendant: le président du conseil d’administration du groupe Safran, une économiste du Fonds monétaire international et un haut fonctionnaire; parmi les autres membres, on trouve des énarques, des universitaires, mais très peu d’élus locaux… et aucun territorial.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Macron fait les yeux doux au monde local

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X