Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Allocataires du RSA : faut-il mieux prendre en compte le patrimoine et les liquidités ?

Publié le 19/10/2017 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

statement of account with the money on top
statement of account with the money on top AdobeStock svetlana67
Alors que se tient à Marseille, le congrès des départements de France, les cinq départements normands proposent d’expérimenter une meilleure prise en compte du patrimoine et des liquidités des bénéficiaires des allocations individuelles de solidarité (AIS) pour ainsi les réserver aux plus nécessiteux... et faire des économies.

Cela phosphore dans les cinq départements normands : Seine-Maritime, Calvados, Eure, Manche et Orne. Leurs présidents ont adressé le 18 septembre dernier un courrier au président de l’Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau (LR, Charente-Maritime). Ils veulent mettre à profit les deux groupes de travail (celui de l’ADF et de celui de l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé des départements – ANDASS) réunissant plusieurs départements qui rendront au gouvernement leurs conclusions sur la soutenabilité financière du RSA avant le printemps 2018. Pour eux, se focaliser à nouveau sur un montant de compensation que les départements devraient reverser à l’Etat, en cas de renationalisation du RSA, conduira à ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Allocataires du RSA : faut-il mieux prendre en compte le patrimoine et les liquidités ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Libertad46

20/10/2017 09h50

Donc, vous penser que les RSA peuvent se nourrir …en mangeant les tuiles de leur maison ?

Comme ça,ils seront SDF en plus…

baclad

27/10/2017 09h24

Cela sera, à terme, appliqué également aux allocations chômage (comme en Allemagne) et aux retraites.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X