Développement économique

Un plan pour les villes moyennes en préparation

| Mis à jour le 16/10/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Rue du centre-ville de Narbonne, dans l'Aude.

Wikimedia Commons / cc by Henri Sivonen from Helsinki, Finland

Le 12 octobre, devant l'assemblée générale de l'association Villes de France, le ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard a évoqué le plan destiné aux villes moyennes de 20 000 à 100 000 habitants en préparation dans son ministère.

« Notre conviction est que les villes  moyennes ont été les oubliées de l’aménagement du territoire ces dernières années, et qu’il faut changer cela », a affirmé Jacques Mézard, face à l’assemblée générale de Villes de France, qui réclame depuis plusieurs années une action spécifique pour ses membres.
Il a également dévoilé travailler à un plan pour les villes moyennes, dont l’objectif est de conforter leur attractivité, en donnant la priorité à la requalification des centres anciens dégradés.

L’Association Centre-ville en mouvement, début septembre, avait déjà lancé un appel pour un moratoire sur les ouvertures et extensions de centre commerciaux, le temps de réfléchir à un plan pour la revitalisation des centres-villes. Le ministre y réfléchit sans position arrêtée.

Logement et commerces dans le viseur

Il a cependant dévoilé la structure du plan pour les villes moyennes, élaboré de façon collaborative, avec les  associations d’élus, avec la volonté de « tourner le dos à une approche descendante qui a trop souvent été employée par le passé : celle où tout se décide depuis Paris au mépris des réalités des territoires que les élus que vous êtes connaissez mieux que personne. »

Le plan s’articulera autour de trois axes  :

  • Agir sur l’offre de logements pour faire revenir des habitants en centre-ville, en mobilisant des moyens exceptionnels. Action logement prévoit d’investir 1,5 milliards d’euros pour le portage d’opérations de restructurations d’immeubles ou d’ilots, le financement de déficits d’opérations ;
  • défendre l’attractivité du commerce de centre-ville et un vrai projet de développement économique, avec des réflexions sur un moratoire sur les ouvertures de centres commerciaux, des aides à la restructuration commerciale des pieds d’immeubles et au portage de grandes opérations ;
  • faire des centres des villes moyennes des plateformes de service innovantes. L’effort sera porté sur l’innovation et le numérique, avec les crédits du Programme d’investissement d’avenir pour les territoires d’innovation de grande ambition.

Par ailleurs l’un des chantiers de la conférence nationale des territoires sera d’identifier les mesures les plus essentielles pour orienter l’investissement vers les villes moyennes.

Le plan devrait être finalisé rapidement, puisque Jacques Mézard a annoncé vouloir des premiers résultats dès 2018. Une première promotion de villes va être choisir pour intégrer le plan.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X