Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Petite enfance

Le ralentissement de la création de places en crèche se confirme en 2015

Publié le 10/10/2017 • Par Michèle Foin • dans : Documents utiles, France

creche
Pink Sherbet Photography [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons
Dans son étude sur l’offre d’accueil des enfants de moins de 3 ans en 2015, la Drees pointe le ralentissement de la création de places en crèche, et l’inquiétant recul de l’offre auprès des assistantes maternelles.

L’étude annuelle de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du Ministère des solidarités et de la santé confirme l’atonie de l’accueil de la petite enfance en 2015. Année post électorale pour les communes, ces dernières ont manqué à l’appel pour les créations de place en accueil collectif et familial, avec seulement 7 600 places supplémentaires par rapport à 2014, contre 13 800 l’année précédente (Champs France entière hors Mayotte).

Net recul de l’accueil familial

Principal responsable de ce ralentissement : les crèches familiales qui regroupent des assistantes maternelles agréées accueillant les enfants à leur domicile en journée et se rendant à intervalles réguliers dans un établissement d’accueil collectif pour différentes activités. Ce type d’accueil, très souvent municipal, a baissé de près de 4 000 places, soit 7,5%, entre 2014 et 2015. Il accuse un replis de 3,8% en moyenne chaque année depuis 2011. Il présente en 2015 son chiffre le plus bas depuis 2011.

Seulement 11 600 places créées en crèche

A côté de cet recul drastique, l’augmentation des places en accueil collectif est moins élevée que prévue avec seulement de 11 600 places créées entre 2014 et 2015, contre plus de 13 500 entre 2013 et 2014.

Stagnation du taux d’occupation des crèches

Depuis la généralisation de la Prestation de service unique (PSU), qui finance l’accueil collectif sur la base du nombre d’heures de fréquentation des établissements, et non plus sur celle du nombre de places, le nombre d’établissements multi-accueil a progressé de 30%. Ils représentent 69% des lieux et des places d’accueil en 2015. Les établissements qui ne pratiquent qu’un accueil régulier sont en effet incités par ce biais à optimiser les heures d’accueil non occupées en proposant aussi un accueil occasionnel. Il est à noter que le nombre d’enfants par place n’a pas évolué entre 2014 et 2015, et reste toujours à 2,8 enfants en moyenne.

Le boom des micro-crèches

De leur côté, les micro-crèches, qui peuvent accueillir un maximum de 10 enfants simultanément, et qui offrent une gestion plus souple, ont le vent en poupe. En 2015, on compte 28% d’établissements en plus par rapport à 2014, avec une augmentation de 200% depuis 2011. Au total, les micro-crèches proposent près de 24 000 places soit un quart de plus qu’en 2014. Elles sont principalement gérées par des entreprises à but lucratif.

L’accueil parental en danger ?

A noter également l’important recul de l’offre d’accueil des crèches parentales qui diminue de 13% en mono-accueil et de 7% en multi-accueil, et ne propose plus au total que 6 540 places en 2015.

Un taux d’accueil collectif de 16,1 places pour 100 enfants de moins de 3 ans

Au total, le taux d’accueil collectif en France est de 16,1 places pour 100 enfants de moins de 3 ans fin 2015, contre 15,3 en 2014. Mais des disparités territoriales restent importantes, malgré le souhait du précédent gouvernement d’y remédier. Le taux varie ainsi de 3,2 places en Guyane à 53,5 places à Paris.

etude-creches-2015-carte-drees

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

8 000 assistantes maternelles de moins

En dehors de l’accueil collectif et des services d’accueil familial, les enfants peuvent être gardés chez des assistantes maternelles directement rémunérées par les familles. Il s’agit du principal mode d’accueil des enfants de moins de 3 ans, avec en 2015, 42,3 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Or le nombre d’assistantes maternelles diminue en 2015 de plus de 8 000 assistantes maternelles par rapport au 2ème trimestre de l’année précédente. Une baisse inquiétante car c’est la deuxième année consécutive qu’un tel phénomène se produit. Comme le nombre d’agréments en cours de validité décroît lui aussi de 2,3%, cela entraîne pour la première fois une réduction du nombre de places théoriquement disponibles en 2015. L’accueil chez les assistantes maternelles accuse ainsi une baisse de 2,2% par rapport à 2014.

L’accueil chez une assistante maternelle et l’accueil collectif et familial s’équilibrent néanmoins sur le territoire. Aucun département ne figure en effet simultanément parmi les mieux ou les moins bien dotés pour ces trois modes d’accueil, hormis la Guyane très faiblement dotée, tous modes d’accueil confondus.

Les MAM continuent de progresser

Dans son étude, la Drees souligne le développement des maisons d’assistants maternelles (MAM), autorisées par la loi du 9 juin 2010 qui permet à 4 assistantes maternelles de se regrouper pour accueillir en dehors de leur domicile jusqu’à 4 enfants chacune. Cette pratique continue à se développer avec un peu plus de 1 600 MAM en France et un taux d’évolution annuel moyen de 59% entre 2010 et 2015. 95 départements en sont dotés, dont 44 en comptent plus de 10. Les MAM proposent près de 17 800 places en 2015, soit 32% de plus qu’en 2014.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le ralentissement de la création de places en crèche se confirme en 2015

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X