Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sport

Loin de Paris 2024, des élus inquiets pour leur sport

Publié le 10/10/2017 • Par David Picot • dans : France

Métiers du sport
Domaine public
Retour sur terre ! Passée l’euphorie de l’attribution des Jeux olympiques de Paris 2024, les élus en charge du sport ont saisi l’opportunité de leur 21e congrès annuel pour interpeller Laura Flessel, ministre des Sports. Deux motifs principaux d’inquiétude : la baisse du budget ‘sport’ du ministère et le gel des contrats aidés.

Maire de Lavelanet (Ariège – 6 245hab.), Marc Sanchez a été réélu à la présidence de l’Association nationale des élus en charge du sport (ANDES), le 6 octobre dernier à Nice (Alpes-Maritimes). Ce « réseau sport des collectivités locales » comme il se définit, y organisait son 21e Congrès auquel 200 élus ont participé. L’occasion pour eux de glisser quelques messages à la ministre en charge des Sports, Laura Flessel, qui avait ouvert les festivités, la veille.

A l’image de leurs collègues du logement, les motifs d’inquiétude ne manquent pas parmi les acteurs du sport. Le premier d’entre eux concerne le budget, en baisse de 7% dans le projet de loi de finances 2018, passant de 520M€ en 2017 à 481M€ en 2018. « L’enveloppe sport est depuis longtemps déjà, la plus faible de tous les ministères et elle est encore diminuée », se lamente Marc Sanchez.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Loin de Paris 2024, des élus inquiets pour leur sport

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X