Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[ENTRETIEN] Logement

« Le choc de l’offre ignore la réalité du marché » – Jean-Claude Driant

Publié le 12/10/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

JC Driant_prof ecole urba paris
© Richard Kalvar / Magnum Photos
Dans son ouvrage intitulé « Les Politiques du logement en France » (La Documentation française, deuxième édition, 2015), Jean-Claude Driant, professeur à l’Ecole d’urbanisme de Paris (université Paris est - Créteil Val-de-Marne), explique que « les politiques du logement sont jugées bien souvent trop peu visibles et pas assez efficaces ». En raison, notamment, de la diversité des enjeux sociaux et politiques. La stratégie « logement », présentée le 20 septembre 2017 par Jacques Mézard et Julien Denormandie, respectivement ministre et secrétaire d’Etat de la Cohésion des territoires, échappera-t-elle à la règle ? L’universitaire apparaît plutôt circonspect.

La stratégie « logement » sonne le retour de l’expression « choc de l’offre », déjà maintes fois utilisée. Etes-vous convaincu qu’il faut produire plus afin de baisser les prix des loyers ?

Cette expression ignore la réalité du marché du logement, qui est d’abord un marché de stocks. Même si elle est augmentée de façon significative, la production nouvelle représente toujours une goutte d’eau par rapport à la réserve de logements disponibles. Je doute d’un impact allant vers une baisse des loyers privés, notamment dans les zones tendues où subsiste un déséquilibre important entre l’offre et la demande. Avant qu’il y ait un impact, il faudra patienter des années.

Il a aussi été question de lancer de grandes opérations d’intérêt national, dans lesquelles l’Etat prendrait la main sur la ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le choc de l’offre ignore la réalité du marché » – Jean-Claude Driant

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X