Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Cybersécurité : « on ne s’interdit pas de doublonner les postes dans les territoires »

Cybersécurité

Cybersécurité : « on ne s’interdit pas de doublonner les postes dans les territoires »

Publié le 03/10/2017 • Par Pierre-Alexandre Conte • dans : France

Computer Works. Hand on Laptop Keyboard Closeup. Computer Technologies.
Fotolia
Guillaume Poupard, était l’un des intervenants lundi 2 octobre de la conférence de presse pour le lancement du mois de la cybersécurité. Le directeur de l’ANSSI, qui coordonne l’événement en France, revient pour la Gazette sur le dispositif en régions, les conséquences de la baisse des dotations pour les collectivités et les opérateurs de services essentiels.

Prévoyez-vous un renforcement de votre dispositif dans les régions ?

Aujourd’hui, on est encore en train de couvrir les 13 régions métropolitaines (NDLR : la Normandie, le Centre-Val-de-Loire et la Corse n’ont pas encore de référent). C’est la première étape. On se rend compte que le succès est au rendez-vous et que notre démarche génère de l’intérêt. Donc on ne s’interdit pas de doublonner les postes. Mais pas plus.

L’ANSSI reste une administration centrale dans tous les sens du terme. L’idée, c’est d’avoir des sortes d’ambassadeurs qui sont là pour porter nos messages et servir de capteurs. Ce qu’il faut vraiment, c’est qu’au niveau des régions se développent des initiatives de cybersécurité. Je n’y verrai ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cybersécurité : « on ne s’interdit pas de doublonner les postes dans les territoires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X