Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Recrutement

Des départements en quête désespérée de médecins

Publié le 11/10/2017 • Par Adeline Farge • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Domaine public
DR
Alors que les besoins en matière de santé sont toujours plus forts, les conseils départementaux ne parviennent plus à recruter les médecins territoriaux. Pourtant, les besoins augmentent.

« C’est une catastrophe dans le département. Depuis deux ans, nous ne parvenons plus à recruter. Nous avons actuellement quatre postes de médecins vacants dans nos services. Nos équipes sont en souffrance », s’alarme Sylvie Durieux, médecin responsable à la protection maternelle et infantile (PMI) du conseil départemental du Puy-de-Dôme (644 200 hab.). La pénurie médicale qui touche le monde hospitalier et libéral n’épargne pas les conseils départementaux.

Alors que plus de deux tiers des 6 368 médecins territoriaux ont plus de 50 ans, les territoires peinent à attirer de nouvelles recrues. Une crise démographique qui affecte particulièrement les spécialités exercées au sein des collectivités (pédiatrie, gynécologie, gérontologie…).

Manque d’attractivité salariale

Frein majeur au recrutement, le manque d’attractivité salariale. Si le traitement et le statut des médecins territoriaux ont été revalorisés en 2014 et en 2017, avec le protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations, les salaires mensuels plafonnent en début de carrière à 2 136 euros brut et 5 100 euros au dernier échelon. « Les grilles indiciaires ont été alignées sur celles des médecins scolaires et des inspecteurs de santé publique, mais un fossé subsiste avec les rémunérations des praticiens hospitaliers et libéraux. Surtout que beaucoup se retrouvent bloqués dans l’avancement de leur carrière », déplore Pierre Suesser, président du Syndicat national des médecins de protection maternelle et ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des départements en quête désespérée de médecins

Votre e-mail ne sera pas publié

ssrw38

12/10/2017 09h17

Et moi qui croyait naïvement en lisant tant d’articles que les fonctionnaires étaient des privilégiés. Alors pourquoi si peu de candidats ? On nous mentirait ???

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X